La réponse de Microsoft au logiciel de Jailbreak ChevronWP7 ne s’est finalement pas faites attendre.

La punition serait un bannissement définitif du mobile sur les plateforme de Microsoft. Il ne s’agit pour l’instant que de rumeurs, relayées notament par le site américain DailyTech, mais l’intérêt que porte Microsoft au déblocage des téléphones est réel : Un porte-parole de Microsoft décrit le bannissement en ces termes :

«Il ferait bien sauter la garantie, rendrait inutilisable certaines fonctionnalités, bloquerait l’accès aux services Windows Phone 7 ou tout simplement rendrait le portable inutilisable ».

Pour rappel, le jailbreak permet aux applications et donc aux utilisateurs, qu’il soient développeurs ou non d’avoir accès a toutes les fonctions du système d’exploitation sous-jacent.  C’est donc la porte ouverte au piratage d’applications, puisqu’il devient facile de copier, extraite et distribuer les exécutables. C’est aussi l’opportunité de modifier le système en profondeur, tester ou exploiter ses failles…

Apres un bannissement, un simple « re-blocage » du téléphone serait-il suffisant ? Makran Daou, journaliste pour le site MobileTechWorld donne son avis  :

« Reblocker le mobile n’apportera rien si l’ID de votre mobile est bannie. C’est à vous de choisir si vous voulez jailbreaker votre mobile de cette manière, au risque d’être bloqué par Microsoft, mais je ne serais pas surpris de voir prochainement une mise à jour WP7 afin de résoudre cette faille de sécurité »

Via linformaticien.com