Voilà un buzz Twitter de la part de Microsoft que nous n’avons pas relayé car je trouvais cette opération plutôt ridicule : aux Etats-Unis, Microsoft a mis en place le hashtag #Droidrage. L’idée était de se dire que grâce à ce hashtags, les personnes ayant des problèmes avec Android pourraient faire part de leur désarroi, déception ou énervement grâce à #Droidrage.

microsoft

Sauf que le buzz que Microsoft a voulu mettre en place s’est retournée contre l’entreprise et se sont en fait les utilisateurs de produits Microsoft qui ont le plus réagit, le hashtag #Droidrage devenant par la même #Microsoftrage. En effet, les tweet qui ont reçu le plus d’attention ne sont pas ceux se plaignant d’Android et de ses malwares mais ceux se plaignant de la Surface ou d’être coincé sur Windows Phone 7 sans mise à jour.

La technique visant à dénigrer un concurrent est très utilisé par Microsoft. Cela passe souvent par de simples comparaisons à l’avantage de Microsoft et de ses produits comme pour la campagne Meet Your Match ou la manière dont l’entreprise communique à propos de Bing mais avec #Droidrage, Microsoft a été beaucoup plus loin. 

Il faut d’abord savoir qu’une opération similaire avait déjà eu lieu l’année dernière même si le ton était un peu différent et Windows Phone étant beaucoup moins hype et intéressant qu’aujourd’hui, ça n’avait pas eu un grand succès.

Hype ou pas Hype, il faut bien, le dire, ce genre de pratique est le plus souvent déplorable, inutile voire mêmes contreproductive. En attaquant les utilisateurs d’une autre plateforme, vous commencez d’abord par les insulter ce qui a pour effet de les faire non seulement réagir mais en plus de créer du dégout voire même de la haine à votre égard. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec cette campagne. Les utilisateurs Android se sentent insulter par Microsoft qui dénigre le système qu’ils utilisent. Comment Microsoft pourrait ensuite leur vanter les mérites de son système ? Personnellement, quand quelqu’un vient me voir en commençant par me rabaisser, j’ai plutôt envie de l’envoyer balader que d’écouter ce qu’il à me dire. C’est ce qu’il s’est passé ici.

Cet effet s’est en plus conjuguer au fait que Microsoft n’a pas tout réussi dernièrement. On peut citer par exemple le fait que Windows Phone 8 n’est pas compatible avec Windows Phone 7 et que les utilisateurs devront se contenter de WP7.8 sans parler des soucis de communication liés à la Surface (le problème du stockage par exemple, 32 Gigo pour la Surface mais 16 Giga disponible car le système en prend 13).

microsoft

Il ne faut pas non plus oublier que Microsoft revient de très loin. Il y a quelques années (surtout au moment de la sortie de Vista), le monde entier en avait après Microsoft qui représentait pour beaucoup l’exemple parfait de la grosse boite qui a perdu son âme et qui va droit dans le mur. Depuis l’entreprise a fait sa mu et les gens commencent à l’apprécier à nouveau mais tout cela est encore fragile et nombreux sont ceux qui associent Microsoft / Windows à virus, malware et trucs qui ne fonctionnent pas. Ce genre de pratique n’aide clairement pas le cas de Microsoft dans sa rédemption et sa quête de renouveau. #Droidrage représente selon moi tout ce que l’on aime pas à l’égard de Microsoft.

Espérons que cet exercice serve de leçon et que Microsoft se mette simplement à mettre en avant ses produits en mettant en avant leur qualités. Les consommateurs feront la différence entre les produits et les propositions et décideront à partir de là sans qu’on ait besoin de montrer du doigt les problèmes ou problèmes supposés des uns et des autres. Personnellement, j’ai toujours moins confiance dans ce que me dit quelqu’un s’il commence à troller la concurrence car cela témoigne souvent d’un manque d’argument en faveur de son produit ce qui n’est pas le cas de Microsoft. Microsoft a de nombreux atouts, il n’est donc pas nécessaire d’en passer par là.

Quel est votre avis sur cette opération de Microsoft, bonne idée ?

Source