Selon une étude de Parks Associate relayée par CNN, l’intérêt pour la Surface est très élevé comparé à la concurrence même si celui-ci a diminué depuis que l’on sait le prix de la Surface. En effet, selon cette étude, au 3ème trimestre 2012, ils étaient plus de 45 % à être intéressé par la Microsoft Surface, quasiment à égalité avec l’iPad, le reste étant pris par la Kindle Fire.

Au 4ème trimestre, la Surface a perdu un peu de son intérêt (à cause du prix plus elevé que ce que disait les rumeurs), intérêt qui s’établit à 21%, l’iPad se situant à 44 %, le Kindle Fire à 24 % et la Nexus 7 à 12 %.

 la Surface intéresse deux fois plus que la Nexus 7 Même si l’intérêt pour la Surface a fortement baissé (53 %), celui-ci reste très élevé et est même deux fois plus important que pour la Nexus 7 qui s’écoulerait actuellement à 1 million d’exemplaire par mois. Selon cette étude, qui n’a qu’une valeur limitée car elle a été réalisé qu’aux Etats-Unis, la Surface aurait donc un potentiel très important si la distribution était tout aussi importante que pour les produits concurrents. 

Microsoft a indiqué il y a quelques jours, quand l’entreprise a annoncé que la distribution allait être étendue, que c’était l’objectif depuis le départ mais qu’ils n’avaient prévu de le faire qu’au 1er trimestre 2013. On imagine que l’entreprise s’est rendu compte qu’elle loupait des ventes du fait de cette faible distribution (uniquement en ligne et dans les Microsoft Store aux US et au Canada) et qu’il fallait réagir vite pour profiter des achats de Noël et installer son produit durablement.

Gageons que l’augmentation de la distribution un peu partout dans le monde et en France va largement aider Microsoft à augmenter considérablement ses ventes. Des bruits de couloirs évoquent même un doublement de la production de Surface pour faire face à la demande que cela va générer.

La Surface, le début d’une succès story ? Il est trop tôt pour le dire mais il est clair que ce produit peut largement se faire une place sur le marché des tablettes.

Source