Microsoft fait parti des grandes entreprises qui investissent le plus d’argent en R&D (recherche et développement) avec un taux dépassant les 10 % de chiffre d’affaires. C’est notamment la division Microsoft Research qui gère cela et qui réfléchit actuellement à un GPS à très basse consommation. Le problème de Microsoft n’est pas souvent de chercher quelque chose mais surtout de trouver les innovations qui seront intéressantes à sortir pour faire mieux que la concurrence. A ce petit jeu là, c’était jusqu’à maintenant souvent Apple qui gagnait en dépensant moins mais en rentabilisant mieux les investissements consentis.

GPS à très basse consommation

Microsoft qui rentre depuis quelques mois dans une renaissance bienvenue pourrait peut-être enfin changer cela. En tout cas, l’entreprise n’a pas fini de chercher comme le montre cette innovation auquel a réfléchi l’entreprise. L’idée est de réduire la consommation du GPS en se servant du cloud et d’internet pour charger des données. En fait, au lieu de laisser activer la puce GPS pendant tout le temps de la localisation, le GPS développé par Microsoft Research et qui s’appelle CLEO (Cultivating the Long tail in Environmental Observations) va n’utiliser sa puce GPS que quelques millisecondes pour n’avoir que les informations essentielles (comme par exemple les coordonnées GPS).

Ces informations seront ensuite combinées avec des informations publiques et des bases de données comme la trajectoire des satellite et les valeur d’élévation de la terre ou les positions antérieurs de l’appareil. Toutes ses données mises ensemble permettraient de réduire grandement la consommation de l’appareil. Microsoft estime qu’on pourrait passer de 6 heures d’autonomie en usage GPS à un an et demi avec deux piles AA.

Bon, cela semble plutôt optimiste mais si on pouvait déjà réduire ne serait-ce que de moitié la consommation GPS, cela permettrait peut être d’utiliser cette fonctionnalité en continue sans devoir laisser son téléphone branché sur l’allume cigare. D’ailleurs, le porte parole du projet pour Microsoft, Jie Liu estime que cela permettrait de laisser le GPS allumé 24h/24 pour garder les registres de nos déplacements et ainsi se servir des données recueillis pour différents usages comme savoir nos habitudes et les anticiper, et offrir des informations sur des lieux qui pourraient nous intéresser suivant ce qu’on aime faire.

Les possibilités sont nombreuses et on a même du mal à les voir toutes mais cela ne présage que du bon. Je ne suis jamais contre réduire la consommation en énergie des téléphone sachant que l’autonomie est le point le plus critique de ces produits et ce qu’il faut améliorer pour décupler les possibilités offertes par nos très chers terminaux.

Via BGR