Selon le cabinet d’étude IDC, les ventes de terminaux Windows phone auraient fortement augmenté entre 2011 et 2012 pour atteindre une croissance de 115%. Selon ce cabinet, les raisons qui expliquent cette situation seraient liées principalement aux investissement de Microsoft consenti en marketing et en publicité et à l’effet de l’accord avec Nokia qui a développé sa gamme de téléphones Lumia.

Cette croissance soutenue permet à Microsoft de talonner RIM et ses blackberry pour la troisième place du podium sur le marché des téléphones portables. Ainsi, toujours selon IDC, Windows phone 7 était tout proche de faire jeu égal avec le constructeur canadien au dernier trimestre.

Le tableau ci-dessous présente dans la deuxième colonne les ventes en millions pour les trimestres entre juillet 2011 et juin 2012 avec les parts de marché associées. Viennent ensuite les ventes sur un an jusqu’en juin 2011 avec les parts de marché associées. La dernière colonne présente la différence entre les deux années observées.
Si on regarde les chiffres dans le détail, WP7 affiche donc la meilleure croissance sur un an avec +115.5% suivi de près par Android qui fait 106.5% de croissance. iOS augmente aussi avec +27.5% tandis que tous les autres régressent.

Windows Phone partant de très bas, la croissance apparaît forte mais au final la part de marché de WP7 est seulement de 3.5%. Cela reste faible si on la compare à celle d’Android (68.1%) et d’iOS (16.9%). Toutefois, si cette tendance se confirme durant les prochains mois, Windows Phone 7 et 8 auront la possibilité de passer de la 5ème place à la 3ème place.

En effet, la 3ème place est la principale bataille que se joue les différents acteurs, Android et iOS étant trop haut pour le moment. Sur ce créneau là, on retrouve principalement Blackberry OS et Linux/Bada/Tizen. Symbian qui est principalement utilisé par Nokia est aussi présent mais est condamné à disparaître puisque les téléphones proposant cet OS vont progressivement disparaître de la vente.

A la vue de ces chiffres, Windows Phone a toutes ses chances de se frayer un chemin vers la troisième place à condition que Microsoft continue d’investir pour pousser les terminaux auprès des opérateurs et des consommateurs. Il sera aidé en cela par l’arrivée de Windows Phone 8 en cette fin d’année et de nombreux nouveaux terminaux qui vont l’accompagner.