Le problème du piratage est un sujet sérieux qu’il convient de prendre en compte pour le bien des consommateurs mais aussi des développeurs. Il en est du bien de tout l’écosystème de faire en sorte que les développeurs puissent être récompensé pour leur travail via le paiement du prix du logiciel et de la génération de revenus publicitaires tout comme d’assurer une sécurité des données et des terminaux des utilisateurs d’application.

Microsoft vient de prendre une mesure importante pour augmenter la sécurité de sa plateforme et lutter contre le piratage : l’encryptage  automatique  de toutes les applications proposées via le tout nouveau Dev Center.

Sur le blog officiel consacré à Windows Phone, Todd Brix a indiqué que toutes les applications, même celles déjà soumises à Microsoft sont automatiquement encryptées sans que l’utilisateur ait besoin de l’indiquer.

Les premières informations sur un cryptage côté serveur des applications remonte à novembre 2011. Il est plus que probable que Microsoft ait attendu que tout le monde passe à Windows Phone 7.5 (Mango) pour activer cette fonctionnalité. Les règles pour accéder au Marketplace ont d’ailleurs changées en avril de cette année et depuis seuls les téléphones tournant sous WP 7.5 peuvent accéder au store. Cela a dût être une étape obligée pour mettre en place l’encryptage.

Le géant de Redmond mène une politique volontariste de lutte contre le piratage sur sa plateforme Windows Phone., Cela l’a amené à rendre plus difficile le dévérouillage de ses téléphones et à enlever le marketplace du  logiciel Zune pour PC.

L’encryptage systématique des applications est une bonne nouvelle pour les développeurs et cela devrait renforcer leur confiance dans l’écosystème Windows Phone et les inciter à continuer de développer des applications pour WP8.