ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie… N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?  C’est une hécatombe d’annonces de la part des éditeurs de jeux… Alors que seulement 15% des consommateurs achetaient un PC en 1995 pour jouer, plus de 90% des possesseurs de PC se sont adonnés à cette activité. Conséquence ? Le marché du jeux sur PC s’est envolé jusqu’aujourd’hui, entraînant la naissance de puissant éditeurs tels comme Valve ou encore Blizzard,

Lire la suite sur LesArdoises