On savait que Nokia était un partenaire indispensable à Microsoft dans l’aventure Windows Phone mais les données révélées par Localytics ne font que renforcer cette impression.

En effet, il apparaît qu’au mois de juillet, Nokia représentait 59% des téléphones Windows phone vendus. Ce chiffre n’a cessé d’augmenter depuis le mois de janvier ou Nokia n’était que le 3ème acteur derrière HTC (44%) et Samsung (23%) avec 22% de parts de marché. Que penser de ces résultats ? 

Cette croissance importante de Nokia s’est fait alors même que le nombre de terminaux vendus n’a cessé d’augmenter au global pour tout l’écosystème Windows Phone. La mise en vente du Lumia 610 proposé bien moins cher que les autres terminaux ainsi que la baisse de prix du Lumia 900 et les efforts commerciaux pour pousser les Lumia auprès des consommateurs semblent expliquer cette domination du finlandais.

Au niveau géographique, nous n’avons pas de données précises pour l’Europe  mais au vue de ce qu’il en est aux US – Nokia possédant là-bas une part de marché de 32% en juillet – la gamme Lumia doit avoir cartonnée sur le vieux continent. Cela a notamment permis de voir frémir les parts de marché de Windows Phone  qui auraient augmenté de 23.5% entre juin et juillet selon ce qu’a relevé StatCounter passant de 1.36% à 1.68%, cela peut paraître peu mais cela signifie des dizaines de milliers de téléphones en plus.

Rappelons tout de même que Nokia était jusqu’au rapprochement avec Microsoft quasiment absent du continent américain et qu’accéder à la deuxième position du marché 6 mois après avoir introduit ces premiers téléphones est un exploit pour Nokia qui peut dire merci à Microsoft pour ça. HTC qui reste devant en juillet devrait rapidement se faire doubler par Nokia qui annoncera ses prochains téléphones dès le 5 septembre.

HTC, mal au point à cause de ventes décevantes devraient également annoncer de nouveaux smartphones mais leur situation financières n’étant pas au beau fixe, pas sûr que le constructeur Taïwanais puissent investir suffisamment en marketing et en communication pour rivaliser avec la force du couple Nokia-Microsoft.

source : thenexteweb