On le sait, HTC n’est pas au meilleur de sa forme, la faute à des ventes de téléphones qui peinent à décoller et à des investissements financiers qui ont coûtés plus que rapportés comme la participation à Onlive ou à Beats By Dre. Le pire, c’est que les téléphones du constructeur chinois (Taïwanais) ne sont pas mauvais mais sans investissement dans le marketing et la communication pour mettre en avant les bons points des produits, les clients préférent aller voir des produits dont ils entendent beaucoup parler par l’entourage, les médias et les vendeurs.

En quelques mois, HTC est passé de la marque leader sur Android et Windows Phone au rôle de simple acteur sans poids réel. Ces parts de marché sont en effet tombées à 20% sur Windows Phone et 10% sur Android au deuxième trimestre 2012.

Les actionnaires, bien mécontent de voir leur investissement s’éloigner petit à petit, commencent à se plaindre auprès des managers de l’entreprise. La conséquence pourrait être une baisse des prix des smartphones de la marque pour augmenter les ventes.

C’est le site chinois Mydrivers.com qui rapporte qu’HTC serait en train de réfléchir à baisser ses prix aussi bien sur Android que Windows Phone pour rester compétitif face à ces principaux concurrents : Samsung sur Android et Nokia sur Windows Phone.

Lorsque le HTC Titan II était sorti aux Etats-Unis au premier trimestre dernier, il avait été proposé au prix de 199$ avec abonnement pour des caractéristiques similaires à un autre téléphone sorti en même temps, le Nokia Lumia 900. Or, ce dernier était proposé à 99$. Cela l’avait d’ailleurs bien aidé à en écouler quelques cartons et ainsi multiplier par 3 ses parts de marché aux US.

Pour Android, l’histoire est similaire. Le HTC ONE X est sorti au mois d’avril soit 2 mois avant l’annonce du Galaxy S3 et dans la deuxième partie du cycle de vie de l’iphone 4S. Malgré ce créneau sans concurrence frontale et une campagne de communication ciblée au moment de la sortie, les ventes ont été très décevantes. Le Galaxy S3 est maintenant très bien installé et l’iPhone 5 quasiment annoncé. Il va donc être très difficile pour HTC de se démarquer.

A court terme, HTC pourrait donc baisser ses prix sur ses produits pour écouler les stocks et éviter de les avoir sur les bras. Du côté de Windows Phone, on s’attend à ce que le constructeur Taïwanais annonce 3 téléphones Windows Phone 8 pour accompagner la sortie du nouveau système mobile de Microsoft et éviter de se faire doubler dès la sortie par Nokia qui annoncera sa prochaine gamme Lumia le 5 septembre. Si on suit la logique de cette rumeur, HTC prévoirait donc de proposer ses produits à un tarif agressif dès le début.

Voilà pour le court terme mais sur le long terme, HTC doit faire sa mue. Et les pistes d’améliorations sont nombreuses. La qualité des téléphones pourrait être améliorée (notamment les problèmes de la peinture qui font tâche), des budgets plus importants en communication pourraient également être dégagés puisque faire de bons produits ne suffit pas. Enfin, il faudrait intégrer des idées fraîches dans les téléphones ainsi que des innovations technologiques. La participation dans Beats By Dre ou Onlive allaient dans ce sens mais il ne faudrait pas que l’échec relatif de ces essais ne refroidissent les ardeurs du constructeur. A ce propos, une rumeur rapporte que les prochains terminaux HTC perdraient la certification Beats By Dre pour réduire les coûts, ce qui irait dans le sens d’une stratégie de baisse des prix des terminaux présents et futurs du constructeur taïwanais.

Cette stratégie pourrait permettre à HTC de dégager les liquidités suffisantes pour améliorer les différents points que nous évoquons. Reste à voir si cela suffira.