Nokia a annoncé hier soir qu’il avait formé avec 22 autres entreprises des nouvelles technologies une grande alliance sur la localisation In-door. Cette alliance vise à créer et promouvoir un standard basé sur les technologies réseaux à courte portée permettant de rendre possible la localisation d’objets et la localisation dans les bâtiments avec un haut niveau de précision via des appareils mobiles.

Parmi les industriels qui font parti de cette alliance, on retrouve de grandes pontes du marché : Nokia, Samsung, Qualcomm, Sony Mobile et Broadcom. On notera deux grands absents : Google et Apple.

Pourquoi former une grande alliance sur la géolocalisation d’intérieur ?  Analysons ensemble les raisons de ce rapprochement.

Si le guidage GPS et sa disponibilité sur les smartphones a permis de nous faciliter grandement la vie, il reste un écueil au tableau. Dès qu’on est en présence de murs, nos appareils ne peuvent plus se géolocaliser grâce aux satellites et on se retrouve totalement perdu. C’est pour changer cette situation et pour aller plus loin dans la géolocalisation que cette alliance a été créée.

Comme le rappelle WPCentral, des usages aussi simple que trouver un objet spécifique dans une grande surface ou savoir exactement le chemin le plus rapide à prendre pour aller de l’entrée de l’aéroport à l’avion peuvent être rendu possible grâce à ce que cette alliance pourrait développer.

Je ne sais pas pour vous mais moi, il m’arrive régulièrement de ne pas savoir quel chemin prendre en sortant du métro pour prendre la bonne sortie et prendre la route la plus courte par rapport à là ou je veux aller. Entre la sortie du métro et le lieu de rendez-vous, aucun souci puisque j’ai le GPS mais jusqu’à la sortie du métro, c’est parfois là croix et la bannière.

Cette In-Location alliance fraîchement établie aura 3 objectifs :

  • continuer à travailler ensemble à une solution de localisation d’intérieur basée sur un standard disponible pour tous
  • chaque membre de l’alliance devra préparer et tester des solutions et effectuer des démonstrations pratiques durant la seconde moitié de l’année 2012
  • les membres de l’alliance devront réfléchir ensemble pour évaluer de nouveaux usages et de nouvelles opportunités basées sur la technologie de localisation d’intérieur.

Dans le cadre de la préparation des essais pratiques, Nokia a décidé d’utiliser la technologie HAIP (High Accuracy Indoor Positioning) basée sur le standard Bluetooth 4.0 qui devrait avoir une précision d’un mètre. l’objectif est d’optimiser la précision pour la réduire à 20cm et rendre ainsi possible des localisations très précises.

Une employée de Nokia travaillant sur la commercialisation de la technologie HAIP la présente comme telle :

Nous travaillons sur un eco-système complet pour permettre aux entreprises de proposer la localisation In-Door à tous les batiments du monde entier et pour cela nous avons besoin que différentes entreprises travaillant dans les différentes étapes de la chaine de valeur soit impliqués : opérateurs télécoms, fabricants de compostants, développeurs d’application et d’autres constructeurs de téléphones que Nokia

Nokia a publiée cette vidéo pour donner plus d’information sur ce que ça pourrait donner pour l’utilisateur :

La solution de Nokia n’est qu’une possibilité parmi une multitude de choix, ainsi d’autres entreprises ont déjà émis l’hypthèse de privilégier le wifi plutôt que le bluetooth.

Samsung et Sony étant aussi partenaire de cette alliance, on imagine que les terminaux Android seront pleinement compatible avec cette technologie et que les smartphones Android d’une partie voire de tous les constructeurs proposeront les solutions de cette alliance.

Tout dépendra en fait des conditions d’implémentation des technologies créées. Si le prix des licences est faible, la technologie sera massivement adoptée mais si ce n’est pas le cas, ce sera plus compliqué.

Il faudra aussi voir ce qu’il en sera pour les bâtiments. Pour géolocaliser un terminal en intérieur, celui-ci doit connaître les plans du bâtiment et connaître sa position sur le plan. Aéroport de Paris a déjà implémenté la solution d’une start-up toulousaine qui utilise la triangulation wifi pour connaître la position de l’utilisateur. A voir ce que l’alliance choisira comme solution et le coût des équipements nécessaire pour l’implémentation.

Cette technologie a l’air prometteuse même si des zones d’ombres persistent sur les détails. On devrait de toute façon en savoir plus très vite, des démos devant être montrées d’ici à la fin de l’année.

Source : Tecworld, WPCentral