Est-ce l’effet des vacances ? de l’attente de Windows 8 et de Windows Phone 8 ?Ttoujours est-il que le nombre d’applications soumises à Microsoft pour validation seraient en baisse depuis quelques semaines.

Selon WP7applist.com, depuis l’annonce il y a 2 mois par Microsoft du franchissement de la barre des 100 000 applications sur le Marketplace, le nombre de nouvelles applications soumises seraient en ralentissement, aux Etats-Unis en tout cas.

On aurait pu s’attendre à une augmentation exponentielle des soumissions d’applications de la part des développeurs pour être prêt au moment de la sortie de Windows Phone 8 mais cela ne semble pas être le cas. Bien que les applications Windows Phone 7 soient compatibles avec Windows Phone 8, les développeurs ne semblent pour le moment pas plus attiré que ça par la plateforme de Microsoft.

Bien que toujours en croissance, le nombre de nouvelles applications soumises aurait ralentie. Alors qu’il y a plus de 3 mois, on était à un rythme de 300 applications soumises par jour, on serait en ce moment plus autour des 100 soit une division par 3 du rythme de progression.

Les problèmes avec le market peuvent certainement expliquer en partie la fébrilité des développeurs mais ce n’est pas suffisant pour expliquer cette division par 3 du nombre de soumission surtout que le ralentissement semble avoir commencé bien avant l’émergence du problème qui touchait le téléchargement et les mises à jour des applications.

Si on observe les tendances mois après mois, on se rend compte qu’après une montée en puissance aux alentours du 1er trimestre 2012, la tendance s’est inversée depuis. La 1er trimestre correspond à la période précedent la sortie de smartphones important comme le Nokia Lumia 900. Le point culminant a été atteint en janvier 2012 quand plus de 10 000 nouvelles applications ont été approuvées avant de rebaisser en mars avril vers 6 000 puis 3500 et enfin 1700 au mois de juillet.

Les raisons qui peuvent expliquer cette situation ne sont pas claire même s’il est possible de dégager 2 tendances :

  •  une attente de voir comment s’en sort windows phone 8 avant d’investir sur la plateforme
  • une déception des premiers développeurs qui ont investi la plateforme qui ne donne pas envie à de nouvelles personnes de développer sur WP8.

Si les premiers terminaux Windows phone 8 se vendent bien, il ne fait aucun doute que cela attirera de nombreux développeurs. Si ce n’est pas le cas, Microsoft aura de grande difficulté à inverser la tendance durablement. Cette fin d’année est donc cruciale pour la survie de l’écosystème de Microsoft. Les dernières rumeurs que nous avons relayé font tout de même état de la sortie très rapide de terminaux très compétitifs par rapport à ce que propose iOS et Android et connaissant la force commerciale de Microsoft, il serait étonnant que la sortie de Windows Phone 8 soit un échec.