Le procès historique qui se joue aux Etats-Unis est arrivé jusqu’au verdict final. Le jury a reconnu coupable Samsung d’avoir violé différents brevets liés au design et à l’interface de l’iPhone. Plusieurs modèles sous Android que Samsung a commercialisé aux Etats-Unis étaient dans le viseur d’Apple… Pourtant le jury a déclaré que de nombreux brevets d’Apple devront être validés, c’est le cas par exemple du « pincer pour agrandir » ou « pinch-to-zoom ». Le principale problème pour Samsung,

Lire la suite sur LesArdoises