L’IFA côté professionnels, c’est maintenant terminé depuis vendredi soir tandis que pour le grand public, ça commence à peine (jusqu’au 5 septembre).

On peut dire que ce salon a vraiment lancé cette nouvelle saison et que celle-ci est vraiment orientée vers les produits Microsoft tant les annonces ont été nombreuses. Après 3 jours d’annonces de tous les constructeurs et quelques machines à laver (de toute beauté ?), il est temps de faire la liste des produits qui ont été dévoilé – rassurez-vous on restera focalisé sur les produits avec Windows dessus.

 

Smartphones :

Pour les 3 derniers, ils ont pas été annoncé durant l’IFA mais il est très clair que l’annonce du Ativ S a du obligé les autres constructeurs à désserer l’étaux de la confidentialité et permettre ces leaks.

 

OrdiTablettes :

Le terme Orditablette n’est pas officiel mais résume bien ce que sont ces appareils. Ce sont des ordinateurs dont l’écran peut se détacher ou venir se poser sur le clavier tout en laissant l’écran visible pour devenir une tablette à part entière. Ils sont les grands favoris de l’IFA et présents chez tous les constructeurs. Cela leur permet de proposer un produit qui tire partie de la révolution de l’iPad tout en étant suffisamment ressemblant à un ordinateur pour éviter de trop perturber les consommateurs grand public. C’est une évolution du concept initié avec le TransformerPad d’Asus qui était sous Android. La grande nouveauté est l’arrivée de ce type de machine sur Windows, aidées par la prise en charge du tactile par Windows 8.

 

Ultrabooks :

Ce segment de marché représente la dernière évolution des ordinateurs portables vers des formats plus fins et plus léger pour permettre un transport plus facile. Le segment des Ultrabooks a été popularisé par Apple avec son Macbook Air et est maintenant grandement soutenu par Intel qui essaye de les imposer. 

 

Tablettes :

Il n’y a eu qu’une tablette « classique » dévoilée durant l’IFA. On peut imaginer qu’entre les tablettes Android, l’iPad et la tablette Surface de Microsoft, les autres constructeurs attendent de voir avant de lancer des produits sous windows 8. Ils préfèrent donc aller vers le format plus rassurant des orditablettes. Même si nous n’avons relevé qu’une tablette Samsung, nous savons que d’autres constructeurs y travaillent et que des choses devraient sortir bientôt.

 

All-in-One :

Les All-in-One représente ses ordinateurs fixes de bureau dont l’unité centrale et l’écran ne forment qu’un. Ce format a été là-encore très prisé par Apple pendant de nombreuses années avec l’iMac et il devient de plus en plus populaire chez les autres constructeurs d’ordinateurs.

 

 

Les inclassables du Salon :

  • Sony Vaio Tab 20 : commençons d’abord la revue des inclassables avec cette tablette de Sony. D’un écran de 20 pouces, le constructeur japonais l’a pensé comme un objet de divertissement transportable à l’intérieur du foyer. Vous pouvez l’utiliser aussi bien à l’horizontale qu’à la verticale (grâce à une béquille modulable) et elle dispose d’un écran tactile pouvant retranscrire 10 doigts en même temps. Très lourde (+ de 7 kilos) et donc pas transportable, elle conviendra à des usages domestiques de divertissement comme des jeux à plusieurs. Il est encore difficile d’imaginer tout ce qu’il sera possible de faire avec cette tablette mais le produit à l’air intéressant. A voir à l’usage.
  • Asus  Taichi : Cet ordinateur est en fait un ordinateur et une tablette mais se démarque des autres orditablette par la présence de 2 écrans. Au lieu de désolidariser l’écran du clavier pour l’utiliser en tant que tablette, l’Asus Taïchi possède 2 écrans l’un contre l’autre vous permettant, une fois l’ordinateur refermé, d’utiliser le deuxième écran comme si vous aviez une tablette. Ce concept est original et se démarque de ce qu’on connaissait jusque là avec des ordinateurs dont l’écran se retournait pour se poser sur le clavier.
  • Asus Republic of Gamer : Le concept de ce produit est largement connu puisque c’est simplement un ordinateur portable. Ces derniers se sont largement fait voler la vedette durant ce salon berlinois alors même que les allemands jouent beaucoup sur PC. On a quand même pu sauver cet ordinateur qui est comme son nom l’indique un PC de Gamer, si vous en êtes, cet appareil devrait vous plaire.