Les choses se mettent progressivement en place pour la sortie de Windows Phone 8. Tout a commencé en juin avec l’annonce officielle du système puis après la pause estivale, on eu des nouvelles des terminaux. C’est Samsung qui de façon surprenante a dégainé le premier avec son Ativ S. Puis cette semaine, c’est Nokia qui a annoncé les Lumia 820 et 920.

Les choses ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin puisque ce devrait maintenant être au tour d’HTC d’annoncer ses propres produits, les HTC 8X, 8S et 8V (plus d’informations sur ces produits ici et ici). Et de l’aveux de Jason Mackenzie, directeur des ventes et du marketing chez HTC, il faut s’attendre à quelque chose de grand.

Tout d’abord, HTC compte s’appuyer sur son réseau d’opérateurs de par le monde pour proposer ses smartphones rapidement dans bon nombre de pays. Le constructeur taïwanais aurait même déjà signé des accords avec certains opérateurs influents. Il faut mettre cette information en relation avec le fait que Nokia n’a annoncé aucune information sur les opérations qui le soutiendrait. HTC qui a été pendant longtemps un constructeur de smartphone pour ces opérateurs possède un carnet d’adresse bien rempli, ce que Nokia n’a pas. Cela devrait donc l’aider à être visible et en bonne position par rapport à la concurrence Windows Phone, Android ou iOS.

Mais un réseau d’opérateurs partenaires ne fait pas un succès commercial comme en témoigne les ventes insuffisantes des terminaux HTC Android.

vue d’artiste

Il faut pour cela proposer des téléphones qui se démarquent nettement de la concurrence. Et HTC compte bien proposer des téléphones avec les meilleurs design industriels de Windows Phone. Mackenzie estime en effet que sa société a réussi à créer un design industriel qui sera parfaitement en osmose avec Windows Phone et qui pourrait être mis en avant par Microsoft pour vendre sa plateforme. Selon lui, HTC ne s’intéresse pas à Windows Phone comme une deuxième catégorie secondaire de produits mais bien comme une plateforme à part entière. La volonté du constructeur serait donc d’arriver à équilibrer ses ventes entre Windows Phone et Android en étant plus agressif pour augmenter les ventes de Windows Phone.

On imagine que cette stratégie n’est pas étrangère au récent procès Apple-Samsung qui a obligé Samsung à verser 1 milliard de dollars à la société à la pomme. Depuis lors, Android n’apparait plus aussi gratuit qu’avant, surtout que quasiment tous les constructeurs de terminaux Android payent déjà 5$ environ par smartphone vendu à Microsoft.

On avait déjà entendu des bruits de couloirs démontrant qu’HTC avait de grandes ambitions sur Windows Phone, ces déclarations du directeur marketing de l’entreprise ne font que le confirmer. On est maintenant plus qu’impatient d’être le 19 septembre pour voir ce que le constructeur nous a concocté. Pour découvrir ce qu’HTC pourrait annoncer, n’hésitez pas à lire notre avis ici.

Source : Reuters