Nokia a toujours eu dans son ADN de constructeur mobile de confectionner des téléphones avec un bon rapport qualité prix. Cette stratégie lui a permis de vendre des téléphones par centaines de millions tout marché confondu et notamment dans les pays où le niveau de vie est largement inférieur à ce qu’il est chez nous.

Il est donc normal que Nokia réfléchisse à sortir des smartphones entrée de gamme offrant tout le confort de Windows Phone à prix mini pour venir combattre notamment les constructeurs asiatiques passés maîtres dans le low-cost mobile. Le Lumia 610 est un dérivé de cette stratégie et il pourrait être suivi par un équivalent sous Windows Phone 8 avec le portable au nom de code Flame.

Ce téléphone proposerait donc Windows Phone 8 avec certaines concessions au niveau des caractéristiques. On aurait donc un écran 4 pouces accompagné d’un processeur double-coeur cadencé à 1.0 GHz – contre une moyenne tournant plutôt autour de 1.5 GHz sur les autres téléphone. Le processeur serait épaulé de 512MB de RAM (contre plus du double sur le Lumia 920), d’une caméra 5 mégapixels et de 4GB de stockage.

Le maître mot étant le prix, on image que le capteur de 5 mégapixels ne sera pas particulièrement adapté à ceux voulant faire de bonnes photos. La surprise vient aussi du stockage limité à 4GB. Si on considère que les systèmes d’exploitaiton mobiles ont besoin d’à peu près 2GB, l’espace pour les autres contenus est très faible. Quand on sait que les personnes ayant 8GB sur leur appareils mobiles trouvent qu’ils manquent de place alors que dire de 4GB.

Si on résume ces caractéristiques, ce téléphone ne serait pas destiné à vendre des applications puisqu’il n’y aura que très peu de place pour elles et que le processeur et la mémoire vive seront trop faibles pour faire tourner les applis les plus gourmandes. Ce téléphone est prévu pour le 1er trimestre 2013 et on imagine qu’il pourrait être annoncé durant le Mobile World Congress de Barcelone en février prochain.

Source : The Verge