Maintenant que l’iPhone 5 vient d’être officialisé, nous pouvons comparer les 3 flagships des 3 principaux systèmes d’exploitation mobile. Nous avons donc le Samsung Galaxy S3 sous Android, le Lumia 920 sous Windows Phone 8 et l’iPhone 5 sous iOS.

Il faudra prendre un peu de temps pour vraiment se faire son avis sur un produit Apple. Les produits de la marque à la pomme étant entouré de beaucoup de passions, il faut toujours prendre du recul et laisser passer quelques heures pour que le nuage de l’annonce se dissipe et que le rationnel revienne. Toujours est-il que nous pouvons déjà donner un premier sentiment.

L’iPhone 5 est dans la droite lignée de ce qu’étaient les autres iPhone. La révolution de l’annonce du produit en 2007 a laissé place à un rythme de renouvellement annuel apportant son lot d’amélioration dans la douceur. Cet iPhone est l’héritier du 1er iPhone avec les dernières innovations mobiles.

Ce qui frappe tout d’abord quand on compare les 3 flagships des 3 OS principaux OS mobiles, c’est les choix différents effectués par chacun. Apple mise sur la finesse et la solidité avec des matières nobles. Samsung essaye d’apporter le haut de gamme à plus de gens et mise sur des écrans plus grands. Nokia, outsider de ce trio essaye de glisser son point de vue différent en essayant de créer une troisième voie : un design qui tranche par rapport à la concurrence et des innovations bienvenue comme la recharge sans fil.

Chaque téléphone va donc dans une direction différente ce qui ne rend pas facile la comparaison. D’autant que les 3 téléphones utilisent des systèmes mobiles différents.

Même si les principales différences ne se feront pas sur un MHz en moins ou en plus ou sur une technologie d’écran, une somme d’élément peut orienter vers un couple smartphone + OS plus qu’un autre.

Il est tout de même frappant de constater que le Lumia 920 arrive à tenir la comparaison alors que cela n’était qu’une chimère avec les versions précédentes de Windows Phone ou de téléphones Nokia. En soit, cela est déjà une petite victoire pour le binôme Microsoft + Nokia.

Le choix d’une plateforme correspond à une somme d’éléments. Les caractéristiques techniques en font partie mais il ne faut pas oublier le design, la philosophie de l’OS et la captivité liée à l’investissement consentie en application. Si les Keynotes sont toujours l’occasion de matchs subjectifs et ridicules où compare les muscles en prenant ce qui nous arrange, le match doit bien se terminer un jour et les esprits revenir à la raison. Le seul problème c’est qu’autant les règles pour gagner un combat de boxe sont claires, celles de la bataille des téléphones sont beaucoup trop subjectives pour déterminer des vainqueurs.

Il conviendra donc à chacun de faire son choix suivant ses préférences. Nous pouvons juste indiquer que ces 3 téléphones sont tout aussi compétitifs et comme nous l’avions dit, c’est déjà une victoire pour Windows Phone et pour Nokia.

Credit : Engadget