Faisons le point 2 jours après l’annonce de l’iPhone 5 et des derniers iPods nano et Touch d’Apple pour revenir sur la polémique naissante qui secoue le web, c’est à dire la ressemblance frappante entre les derniers iPods de la firme à la pomme et le design des Nokia Lumia 800/900.

Revenons en arrière, en 2004 précisément quand Apple dévoile ses iPod mini tout en unibody, en couleurs vives et en arrêtes tranchés. Il y a déjà un air de famille après tout, mais on en est encore loin.

La 4ème génération d’iPod nano, qu’Apple avait vendu sous le sigle chromatique pour bien appuyer sa profusion de couleurs proposée, s’appuyait sur un design irrésistible qui en fait craquer bon nombre d’entre nous (et moi-même d’ailleurs). Si on se penche dessus, par rapport au Lumia, il y a des choses qui frappent : le design et son écran convexe donnait un sentiment de pièce unique, signe de haut de gamme en même temps qu’une parfaite prise en mains. Plein de couleurs, un design rond, une parfaite prise en mains… Un Lumia mini avant l’heure ?

Dès lors, la filiation entre ces iPod nano 4ème génération et le design des Nokia Lumia / N9 est évidente. Moi même, possesseur d’un iPod Chromatique que je trouvais très réussi en terme de design, j’ai craqué pour un Lumia 800 parce qu’il me donne cette impression de haut de gamme, de galet agréable en prendre en mains, et l’écran convexe est encore plus un régal sur un écran tactile (et oui le toucher est primordial pour un smartphone).

L’iPod nano sorti en Septembre 2010 ressemble énormément au Lumia en terme de disposition des couleurs, l’écran entouré de noir et la couleur de la coque qui enrobe l’écran. Le Lumia mixe les avantages du Nano chromatique avec le Nano de 2010 pour un smartphone au design original. Jusque là, tout le monde s’accordait à dire que le Lumia est une très belle pièce d’ingénierie, et je pense même qu’Apple ne renierait pas le moins du monde ce smartphone.

Sauf qu’Apple à choisi de donner une image plus sobre à son iPhone plutôt que de le proposer en différentes couleurs comme pour les iPods, car la firme à la pomme veut en faire une sorte d’objet ultime de classe et de sobriété. Nokia a été intelligent car il s’est engouffré dans la brèche et propose le smartphone que n’a pas proposé Apple : par raisonnement, si tout le monde aime les iPods, tout le monde va aimer le Lumia.

Dès lors, la polémique n’a pas lieu d’être, car les codes de design entre les Nano et les Lumias sont les mêmes, sauf qu’une différence fait tout : un est un baladeur de poche tandis que l’autre est un téléphone. L’iPod nano dernière génération n’est qu’une simple version 2010 avec un écran plus grand et un bouton principal. Néanmoins, la bordure blanche qui entoure l’écran est le défaut principal qui casse le design classe mais coloré d’antant et donne un côté cheap à l’appareil, chose que tous les fans d’Apple sont d’accord. En étant plus grand, la ressemblance avec le Lumia est beaucoup plus évidente, c’est ce qui a lancé la polémique.

Parallèlement à ça, les réactions à propos de l‘iPhone 5 vont dans un sens quasi unique, c’est à dire un téléphone ennuyeux qui ne mise que sur son design monochromatique et ses rangés d’icônes fixes comme écran principal, alors que les couleurs repartent à la mode grâce à Nokia et ses Lumia Cyan et Magenta qui ont tapé dans l’oeil. Les couleurs donnent du punch ainsi qu’un côté dynamique agréable à l’oeil, c’est justement la voie qu’à choisi Nokia, encore plus sous l’influence du design de Windows Phone 7 qui fait la part belle aux couleurs vives et au dynamisme grâce à ses tuiles qui se tournent et se retournent. En choisissant d’en faire un produit pour jeunes, tout comme Apple le fait avec ses iPod mais pas forcément avec ses iPhone qui vise plus les adultes, Nokia propose un produit original pour un smartphone, et tellement attrayant que même les adultes qui veulent autre chose se retrouvent dans le design de Nokia.