On vous a déjà parlé de la volonté de Nokia de poursuivre HTC à propos des designs de ses téléphones. Même si les derniers signes montrent plus un apaisement de ce front juridique, une autre bataille se prépare en coulisse, la bataille des ventes.

La semaine dernière AT&T, le premier opérateur américain, a annoncé officiellement la disponibilité des Lumia en exclusivité dès le 4 novembre. Tout les analystes ont été très surpris d’entendre que le Lumia 920 et le 820 seraient exclusifs à un seul opérateur. Si on peut comprendre que Nokia ait signé un accord d’exclusivité avec un opérateur permettant de mettre en valeur son produit, récolter quelques précieux dollars même si les ventes sont faible et assurer sa pérennité, les clients des autres opérateurs ne sont pas forcément ravis de savoir qu’ils ne pourront avoir les Lumia qu’en changeant d’opérateur. 

Tout espoir n’est peut être pas perdu puisque Verizon préparerait une annonce de disponibilité de smartphones made by Nokia et devrait annoncer une déclinaison du Lumia 820, le Lumia 822. Difficile de dire ce qu’il en retourne (et si le Lumia 920 aura aussi une déclinaison chez Verizon) mais cela voudrait dire que l’exclusivité ne serait que partielle et pas si restrictive que cela.

HTC n’a pas tout ces problèmes et selon une dernière rumeur devrait proposer ses smartphones chez 3 des 4 opérateurs américains. HTC pourrait remercier Microsoft pour cette présence importante puisque le géant de Redmond serait partie prenante des accord avec les opérateurs où il participerait à la subvention des téléphones conformément à l’accord que HTC et Microsoft ont sur Windows Phone 8, le fameux « Microsoft signatures ».

On va donc assister à une opposition très forte entre Nokia et HTC pour cette fin d’année avec Microsoft au milieu de cette bataille même si ce dernier penche clairement pour HTC. Il sera intéressant de compter les points à la fin de l’année et notamment l’impact qu’aura eu la mise en avant d’HTC et l’exclusivité de Nokia sur les ventes.

En attendant, Nokia se retrouve un peu esseulé face au duo naissant HTC + Microsoft. Cette situation est tout de même une surprise sachant qu’il y a un an Microsoft était en pleine idylle avec Nokia. Microsoft a-t-il été déçu par cette relation et a décidé d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte ? Difficile à dire pour le moment mais mon petit doigt me dit qu’on en apprendra plus dans les mois qui viennent.

Quel est votre avis sur cette situation ?