Pour le moment, l’année 2012 pour HTC aura été celle des déconvenues. La gamme One sous Android n’a pas été à la hauteur en terme de ventes, la faute à des choix surprenant venant dégrader l’expérience de l’utilisateur tandis que du côté de Windows Phone, les ventes sont restées faibles. La conséquence pour le constructeur taïwanais est une situation financière qui se dégrade fortement et une part de marché qui diminue face à un Samsung toujours plus dominant sur Android.

La chute est brutale puisque le bénéfice a diminué de 79% au troisième trimestre fiscal (avril-juin) et atteint 133.1 millions de dollars avec un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros contre 4.2 milliards d’euros pour la même période en 2011 et 3.1 milliards au trimestre précèdent  La situation se dégrade donc fortement et s’amplifie de trimestre en trimestre.

Une petite lueur d’espoir est tout de même présente puisque HTC est l’un des deux gros constructeurs qui compte investir sur Windows Phone 8 avec Nokia. Ce système est moins concurrentiel, les téléphones annoncés salués par les critiques et surtout HTC sera le constructeur le plus mis en avant, Microsoft ayant choisi les 8X et 8S pour mettre en avant le système Windows Phone 8.

Même si cette situation est critique, tout espoir n’est donc pas perdu et il faudra attendre de voir la situation à Noël pour voir comment les choses évoluent. Si Windows Phone 8 ne décolle pas suffisamment et si les ventes de terminaux Android ne changent pas, l’histoire sera différente mais au vu de ce qui arrive avec Windows Phone 8, HTC devait tout de même passer un Noël plus que raisonnable.