Avec l’arrivée du Windows Store sur Windows 8 vient aussi des questions nouvelles qu’à eu à se poser Apple avec l’App Store puis le Mac App Store et même Microsoft dans une moindre mesure avec son Marketplace sur Windows Phone : la question de l’accessibilité de contenus non recommandés aux enfants facilement sur une boutique en ligne où on ne peut pas vérifier l’âge des personnes. En effet, vendre du contenu directement depuis une application disponible nativement avec le système d’exploitation signifie qu’on est responsable de ce contenu et de son accès à des personnes qui ne le devraient pas.

Microsoft a donc pris une mesure radicale pour que cela n’arrive pas en interdisant les jeux dépassant le niveau PEGI 16 à être publiés sur le Windows Store. Cela pour éviter que des personnes n’ayant pas l’âge requis puissent télécharger le jeu sans que les parents n’en soient avertis, tout se passant via un seul click sur l’ordinateur. Cette mesure est une mesure de conservation que Microsoft a décidé de prendre et aucunement une obligation liée à la législation.

La norme PEGI est une norme européenne qui donne des recommandations sur l’âge minimum conseillé pour pouvoir jouer à un jeu. PEGI prend en compte différents critères dont la violence, la grossièreté  l’angoisse générée, la présence de sexe, de drogue, de discrimination ou de jeu de hasard.

Si le problème n’est pas très important pour les Etats-Unis our l’âge minimum conseillé ne dépasse pas 16 ans, cela peut en être un en Europe où des jeux très connus et très joués comme Skyrim, Call of Duty: Modern Warfare 3 ou le jeu Dishonored sont classés PEGI 18 et donc interdits d’accès.

Cette position de Microsoft va donc bien sûr embêter les adultes voulant se procurer les jeux dématérialisés PEGI 18 mais est aussi une bonne nouvelle pour protéger nos enfants et éviter qu’ils puissent télécharger des jeux dont le contenu ne serait pas approprié. En résumé, c’est donc un mal pour un bien.

Source