Selon des indiscrétions d’une personne se déclarant proche « du dossier », Microsoft aurait construit une usine dédiée à la confection de ses tablettes Surface en Chine. Jusqu’à maintenant, le peu d’information qu’on avait reçu penchait plus pour un contrat entre Microsoft et Pegatron, une entreprise spécialisée dans la fabrication de matériels technologiques pour autrui.

Si cette information s’avère, cela pourrait avoir deux conséquences importantes : 1- la Surface ne serait peut être pas ce produit juste pour montrer la voie aux autres constructeurs mais un véritable produit capable d’aller concurrencer l’iPad  et les tablettes Android et 2- faire construire une usine pour un produit n’est pas assez rentable et il faut donc que l’on ait des plans sur le long terme qui impliquent la confection de plusieurs matériels, ce qui valide une fois de plus la rumeur voulant que Microsoft prépare son propre téléphone.

Depuis le début, à FraWin, nous ne croyons pas ce que dit Microsoft publiquement à propos de la Surface et nous pensons que cette tablette a été pensé dans l’idée d’offrir une alternative vraiment crédible à l’iPad. Microsoft ne cesse de répéter que ce produit n’est que l’exemple de ce que l’entreprise voudrait que les constructeurs proposent mais contrairement à Google qui fait appel à ces constructeurs pour fabriquer ses Nexus, Microsoft a décidé de faire tout lui-même.

De plus, Steve Ballmer a redit une nouvelle fois cette semaine aux actionnaires que la volonté de Microsoft était maintenant de ressembler plus à Apple en maitrisant à la fois le hardware et le software. Il semble donc clair que la Surface est la première incursion de Microsoft dans le hardware avec comme volonté de s’y imposer durablement et pas seulement de faire un one shot. Cette stratégie lui a d’ailleurs plutôt bien réussi avec la Xbox qui 10 ans après son introduction sur le marché des jeux vidéo est une plateforme crédible, rentable et largement au niveau de Nintendo ou Sony.

Voilà donc pour l’ambition de Microsoft qui ne fait quasiment plus aucun doute. Reste maintenant à mettre en pratique cette ambition. Si cette rumeur d’une usine s’avère, les ambitions sont plus élevées que ce à quoi on pouvait s’attendre. Plus aucun constructeur ne possède d’usine, préférant faire appel à des sous-traitants pour une plus grande flexibilité.

Si Microsoft a sa propre usine, il lui faudra l’alimenter pour qu’elle soit rentable. Cela veut donc dire qu’elle devra produire sans cesse. Pour le moment, Microsoft n’a que 2 produits hardware de masse : la Xbox 360 et la future Surface. La surface a du être produit à de très grande quantité pour le lancement et à partir de décembre-janvier, la production va nécessairement baisser pour trouver un rythme de croisière régulier. Il est difficile d’imaginer que l’usine produise tous les jours des Surface, à moins que le produit soit vraiment si excellent que le monde entier en veule. Nous pouvons tout de même douter que Microsoft vende plus de Surface qu’Apple d’iPad au moins la première année.

De là, il va donc falloir alimenter l’usine avec d’autres produits. La future Xbox (appelons là Xbox 720) pourrait être une partie de la solution mais on n’attend cette console que pour Noël 2013 donc Microsoft ne commencera pas la production avant l’été sinon elle se retrouvera avec des stocks importants qu’il sera difficile de laisser secret bien longtemps et qui couteront cher puisqu’il faudra les protéger des regards indiscrets et de la météo. A moins que Microsoft ne se décide à annoncer sa console plus tôt que prévu – on l’attend pour une annonce à l’E3 en juin ou un peu après.

Bien sûr, Microsoft pourrait décider de construire des produits pour d’autres personnes mais ce n’est pas son métier, qui aurait envie de demander à Microsoft de faire ses produits ? Encore faudrait-il aussi avoir confiance dans Microsoft et après l’annonce de la Surface, pas sûr que les partenaires constructeurs aient envie de demander à Microsoft de faire faire ses produits.

Si on suit la logique, il y aurait donc un espace pour construire des produits sur la première partie de l’année 2013. Si on associe cette information avec les indiscrétions voulant que Microsoft sorte son propre téléphone durant le 1er semestre 2013, autour du mois de mars, les capacités productives de Microsoft seraient tout à fait adaptées.

En conclusion, si cette rumeur dominicale ne peut apparaître que superflu au premier abord, en remettant les choses dans leur contexte, ce n’est plus si farfelu.

Source