On en a parlé à de nombreuses reprises depuis quelques semaines, la marque Zune va être transformé en Xbox Music et offrir plus de services qu’auparavant. Si jusqu’à maintenant, tout cela n’était que rumeur, Microsoft vient d’officialiser tout ça à travers un communiqué de presse.

On le préssentait, le fraichement renommé Xbox Music devient un service de musique tout en un alliant streaming gratuit de radio, service d’abonnement à la Spotify et l’achat à l’unité comme sur iTunes disponible sur Xbox et sur Windows 8 (Windows RT compris) et certaines fonctionnalités seront disponibles sur Windows Phone.

Dans le détail, Xbox Music permet d’écouter des chansons ou des albums gratuitement sur Windows 8 (avec de la publicité entre chaque morceau),  créer des playlists d’artistes et de musiques, créer des radio à partir d’un artiste, utiiser smart DJ pour créer une playlist avec la possibilité de passer les chansons que vous n’aimez pas et enfin d’acheter la musique que vous voulez posséder.

Xbox Music sera préinstallé sur les appareils Windows 8 et sera le player par défaut. L’écoute gratuite de titre sera subordonnée à la présence d’une connexion internet active.

L’utilisateur aura également la possibilité de souscrire au Xbox Music Pass pour 9.99€ par mois (avec les deux premiers mois gratuit) qui permettra d’avoir sa musique dans le cloud et d’accéder au streaming en illimité sans publicité. L’application sera disponible en plus de la Xbox et de Windows 8 sur Windows Phone 8 et des applications sont prévues plus tard sur Android et iOS. Le Xbox Music Pass sera disponible dans 22 pays à sa sortie et donnera en plus accès à 70 000 vidéos musicales.

Bref, le service est complet, riche en titres et en possibilités et devrait ravir les afficionados de musique qui ne peuvent pas se passer plus de 5 minutes de musique.

A noter que les utilisateurs de Windows Phone 7 devront se contenter des services actuels puisque les ajouts de Xbox Music ne seront pas développés par Microsoft sur cette plateforme, l’entreprise préférant privilégier son futur système mobile, Windows Phone 8.
Source