Alors que Windows 8, le premier système résolument tactile de Microsoft pour tablettes et PC, vient de sortir, vous êtes nombreux à être dubitatif quand à l’utilisabilité de cette version au clavier et à la souris. Pas de panique, cet article est fait pour vous. Vous y trouverez un grand nombre de gestes ou raccourcis claviers qui permettent de se simplifier la vie.

 

Les irréductibles

Avant de vous lamenter ou de fuir, sachez que les gestes les plus utilisés restent présents, même si leurs fonctions se voient parfois légèrement modifiées.

  • Alt-Tab : Naviguez entre toutes les applications ouvertes (Metro et bureau).
  • Windows-Tab : Naviguez entre toutes les applications Metro (le bureau et ces fenêtres compte comme une application).
  • Windows : Revenez sur l’écran d’accueil. Vous pouvez commencer à taper le nom d’un programme pour lancer automatiquement la recherche.
  • Ctrl-Alt-Suppr : Accédez à l’écran de secours qui vous permet de vous déconnecter, de changer d’utilisateur, de verrouiller l’ordinateur ou d’ouvrir le gestionnaire des tâches.
  • Windows-P : Accédez au menu de gestion des écrans multiples.
  • Ctrl-P : Imprimez !
  • Windows-L : Verrouillez votre ordinateur.
  • Windows-E : Ouvrez le poste de travail.

Bien sûr la liste n’est pas exhaustive. Vous conservez naturellement l’ensemble des raccourcis de type couper-copier-coller (Ctrl-X, C,V), tout sélectionner (Ctrl-A), annuler (Ctrl-Z), etc.

Les nouveaux réflexes

Vous trouverez ici quelques raccourcis que j’utilise pour certains au quotidien pour d’autres non. Vous verrez, ça rentre vite, et finalement, bon nombre de ces raccourcis aurez pu être présents sur les versions antérieures de Windows pour notre plus grand bonheur (il est possible d’ailleurs qu’ils y étaient et que je ne les avais jamais remarqués).

  • Windows-Q : Accédez au menu des applications (ce n’est pas l’écran d’accueil, mais bien un menu regroupant toutes vos applications, Metro comme bureau).
  • Windows-F : Lancez la fonction de recherche pour un fichier.
  • Windows-W : Recherchez dans les paramètres.
  • Windows-T : Naviguez entre les applications « docker » à la barre des tâches (c’est une bonne astuce pour revenir sur le bureau depuis une application Metro).
  • Windows-M : Revenez sur votre bureau.
  • Windows-D : Revenez sur votre bureau, puis si vous le réutilisez, il masquera/affichera toutes les fenêtres.
  • Windows-. : Docker votre application Metro à droite (en rajoutant Maj, ce sera à gauche).
  • Windows-C : Affichez la barre des charmes.
  • Windows-X : Accédez au menu « power user » accessible en bas à gauche.

De nouveaux, ces raccourcis ne sont qu’une sélection que j’ai arbitrairement faite selon ce qu’il me semblait être une utilisation ordinaire. Vous pourrez retrouver une liste quasi exhaustive des raccourcis claviers de Windows 8 ici.

Quid de la souris ?

Windows 8 a été pensé tactile et il l’est réellement dans les faits. Cependant, il ne faut pas croire qu’interface tactile rime avec souris inutile ou obsolète. Loin de là ! Et l’affaire est encore plus aisée lorsque vous avez un touchpad (ou une touchmouse ?).

Concrètement il faudra tout d’abord vous faire à l’idée que vous allez continuellement faire un mouvement pour atteindre le coin en haut à gauche pour basculer entre vos applications Metro. Ce geste n’est pas unique à Windows puisqu’on le retrouve dans des environnement de bureau comme Gnome 3 sous Linux. Si cela ne vous convient pas, le touchpad est fait pour vous : la plupart vous permet de faire les mêmes gestes que sur un écran tactile. Vous effectuerez donc un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur du touchpad sur le bord gauche pour passer d’application en application.

Autre mouvement qui vous était usuel : le menu démarrer en bas à gauche. Aujourd’hui lorsque vous ferez ce mouvement ce sera pour accéder à votre écran d’accueil à la fonction légèrement différente du menu démarrer : vous n’accédez qu’à vos applications épinglés. Mais par contre vous accédez à un monde connu pour les détenteurs de Windows Phone : les vignettes dynamiques. En un clin d’œil vous embrassez toutes les notifications que votre système peut proposer. Cela s’avère extrêmement pratique à l’utilisation !

Enfin vous apprendrez rapidement à vous « saisir »de vos applications Metro pour utiliser le partage d’écran ou les fermer. Vous remarquerez qu’en glissant la souris sur le bord haut de l’écran, votre curseur se transforme en main, main qui vous permet de « prendre » votre application et de la déplacer pour la jeter vers le bas (c’est-à-dire la fermer) ou la décaler à gauche ou à droite pour faire un partage d’écran. Ce geste s’avère extrêmement naturel et intuitif (je l’ai découvert par moi-même).

Le dernier mot ira pour le bord droit de l’écran qui permet de faire apparaître la barre des charmes.

La prise en main de Windows 8 avec un clavier et une souris s’avère être limpide et intuitive. En fait, elle n’est pas si révolutionnaire que ça puisque de nombreux gestes sont communs avec d’autres environnements de bureau (on s’aventurera pas à dire qui a copié qui) tant du côté du monde Linux (Gnome 3 en ligne de front) que du côté de la pomme croquée (introduits par Mac OSX Lion). Il est sans doute temps, en effet, de changer la manière d’interagir avec sa machine car cette interaction n’a que très peu évoluée depuis l’apparition de la souris dans les années 1963 !