Une rumeur circule depuis quelques jours sur la toile qui voudrait que Verizon, le géant de la téléphonie aux Etats-Unis, retarde la sortie des Windows Phone 8 voire l’annule purement et simplement !

Verizon

Si une annulation semble difficilement concevable et relève davantage de l’information sensationnaliste à prendre avec des pincettes, les raisons invoquées par la source du site Daily Mobile pour le retard des smartphones Windows Phone 8 semble en revanche tenir la route : Verizon ne serait pas content de la marge de manoeuvre limitée dont il dispose avec le système de Microsoft. Windows Phone 8 n’est pas Android et l’implémentation d’applications et services propres à chaque opérateur ne serait pas vraiment du goût de Microsoft qui préfère que l’expérience utilisateur reste sensiblement la même pour chacun et pas uniquement en ce qui concerne l’aspect visuel et l’ergonomie.

Il faut savoir que l’importance des opérateurs aux Etats-Unis est bien plus grande que celles des opérateurs européens qui vont généralement tout au plus installer quelques applications et ajouter leur logo sur les appareils. Au pays de l’Oncle Sam, l’achat de smartphones se fait presque exclusivement avec une signature de contrat et tout est fait pour décourager l’achat de téléphone nu (tarifs prépayés peu avantageux). Dans cette logique, les grands opérateurs (Verizon, AT&T, T-Mobile, Sprint etc.) ont développé toute une série de services réservés à leurs abonnés, ont signé des partenariats avec des géants de la musique ou du cinéma et n’hésite pas non plus à suivre à la trace leurs abonnés, de manière transparente ou pas (on se souvient du scandale Carrier IQ, même s’il ne touchait pas exclusivement les États-Unis).

Windows Phone 7 chez Verizon

Le cas Windows Phone est un peu particulier car si Microsoft contrôle autant qu’il le peut son écosystème, il reste au contraire d’Apple dépendant des constructeurs et doit leur permettre de se démarquer les uns des autres. Dès lors, les opérateurs veulent eux aussi pouvoir faire jouer la concurrence sur base de leur spécificités propres, surtout pour les smartphones dont il ne dispose pas de l’exclusivité.

Il semblerait donc que des pourparlers aient lieu en ce moment même entre Verizon et Microsoft pour trouver des solutions. On parle de « dérogations » de la part de la firme Redmond, dérogations qui seraient cependant spécifiques et risquent d’engendrer un retard de la sortie de Windows Phone 8 chez l’opérateur. On évoque même un retard aussi conséquent qu’un report de la sortie à début 2013 ce qui constituerait un vrai coup dur pour Microsoft.

Gageons qu’une solution sera rapidement trouvée si l’information est confirmée…

SourceDaily Mobile