Le compte à rebours est lancé. Cette semaine est la semaine de Microsoft. Et pour commencer voici la première sortie finale officielle : Office web apps.

Déjà disponible en version bêta pour certains utilisateurs, les applications web de la suite bureautique sont dès aujourd’hui disponible pour l’ensemble des utilisateurs et en version finale. Cette sortie est restée discrète puisqu’il s’agit du responsable de la division Skydrive (et donc des applications web) qui a profité de son flux Twitter pour annoncer cette sortie.

Pour rappel, Office web apps a vu le jour en juin 2010 (peu après la sortie de la version 2010 d’Office) pour contrer ce qui à l’époque s’appelait Google Documents (et qui aujourd’hui se dénomme Google Drive). Ces applications web sont résolument orientées cloud grâce à la parfaite intégration avec Skydrive et facilite énormément le travail collaboratif. Microsoft a réussi grâce à son Office web apps à contrer Google qui l’attaquait directement sur son monopole, à savoir les outils professionnels collaboratifs.

Cette version finale n’ajoute pas de fonctionnalité par rapport à la version bêta. Cependant par rapport à la version sortie en 2010, cette nouvelle mouture serait, selon Microsoft, la plus grande mise à jour du service depuis son ouverture en 2010.  En effet outre les changements cosmétiques du design pour suivre la charte graphique de la future version d’Office, la mise à jour augmente le nombre de fonctionnalités disponible sur Word web app. Il devient ainsi possible de modifier les dimensions de la page, ses marges et son orientation.

Microsoft enrichit la fonction d’insertion de photos ou dessins. Et pour Powerpoint, il est désormais possible d’inclure des vidéos et des transitions animées. Excel se dote de nouveaux graphiques et permet d’effectuer des sondages.

Pour ce qui est de l’affichage, on affirme à Redmond que le service a été optimisé pour mieux s’afficher sur les dispositifs mobiles comme les téléphones ou les tablettes. Les fonctions auraient été repensées pour tirer partie des écrans multipoints.

Pour parfaire cette version, Microsoft a poussé les fonctionnalités collaboratives en intégrant la possibilité de commenter un document. Enfin, l’équipe a optimisé l’application pour de meilleures performances.

Les applications hébergées d’Office tendent donc à réduire le fossé entre elles et la version d’Office installée sur nos machines. Vous retrouverez toutes les nouveautés en intégralité ici.