Après vous avoir brièvement présenté dans un précédent article les différentes façons d’acheter Windows 8, nous allons voir en détail comment se passe la procédure de mise à jour vers Windows 8. Mettre à jour votre système vers Windows 8 est de loin la solution la plus rapide, la plus économe et la plus durable qui soit et nous allons voir ensemble pourquoi.

mise à jour vers Windows 8

Tout d’abord, sachez que pour pouvoir mettre à jour votre installation actuelle de Windows, il vous faudra impérativement disposer d’une version de Windows XP SP3, Windows Vista ou Windows avec une clé de licence valide. Pour vérifier cela, cliquez sur votre Menu Démarrer (chérissez ce moment, vous êtes sur le point de lui dire adieu !), puis faites un clic droit sur « Ordinateur » et cliquez ensuite sur « Propriétés ». Une fenêtre s’ouvre vous informant sur toute une série de paramètres de votre système. Tout en bas, la section dédiée à la licence (Activation de Windows) doit présenter la mention « Windows est activé » suivi d’un ID de produit.

Si c’est le cas, votre licence est donc valide et tout va bien pour vous. Si ce n’est pas le cas et que vous avez bel et bien bien acquis une licence pour votre système, il vous faudra contacter le support de Microsoft pour déterminer les raisons de cet échec de validation.
En revanche, si vous ne disposez pas d’une licence « de votre plein gré » ou qu’il s’agit d’une licence piratée comme c’est malheureusement souvent le cas, Microsoft ne cherche pas à vous décourager : une licence piratée mais valide permettra l’achat et la mise à jour vers Windows 8 ! Qui plus est, si vous êtes encore en mesure d’installer la Release Preview de juin (gratuite au téléchargement et qui expirera en 2013), vous pourrez également mettre à jour depuis celle-ci ! Bref, au tarif de 29,99 €, vous n’avez plus d’excuse…

Votre licence vérifiée, rendez-vous sur cette page pour télécharger l’utilitaire de mise à jour (Windows8-UpgradeAssistant.exe). Une fois téléchargé, lancez-le.

mise à jour vers Windows 8

L’utilitaire va passer en revue votre machine, tant au niveau de ses composants que de l’installation actuelle. Il s’agit d’une étape importante pour mettre en exergue l’une ou l’autre incompatibilité matérielle ou logicielle. Néanmoins, sachez que si vous êtes en mesure de faire tourner Windows Vista et Windows 7 correctement, aucun problème de compatibilité majeur ne devrait apparaître  Tout au plus, l’une ou l’autre application ne sera pas encore compatible ou un composant devra être exécuté en mode de comptabilité Windows 7 ou Vista.

mise à jour vers Windows 8

En ce qui concerne les ordinateurs tournants sous Windows XP SP3, le situation sera peut-être différente dans la mesure où ils sont susceptibles de fonctionner avec des pièces plus anciennes, moins performantes et/ou compatibles. C’est au cas par cas mais dites-vous que si aucun de vos composants n’a plus de 3 ans, vous devriez être tranquille.

mise à jour vers Windows 8

Comme vous pouvez le voir dans ces captures, l’utilitaire vous met en garde sur des fonctionnalités qui disparaissent avec Windows 8 (les gadgets) ou sur les applications qui ne seront plus compatibles tout en vous rassurant sur celles qui fonctionneront sans sourciller !

 

Viens ensuite le choix crucial du type de mise à jour, avec 3 propositions :

mise à jour vers Windows 8

  • Garder vos fichiers personnels, vos paramètres Windows et vos applications
  • Garder vos fichiers personnels uniquement
  • Ne rien garder du tout.

La dernière solution permettra de partir sur une base saine pour peu que vous soyez à l’aise avec la restauration de vos données et que le fait de réinstaller vos applications ne vous dérange pas. Il est évidemment impératif de faire une sauvegarde de toutes vos données car vous repartirez de zéro. Ce serait ici le moment de vous familiariser avec Skydrive si ce n’est déjà fait, afin de stocker vos fichiers dans le nuage pour une restauration simplifiée et vous préparez à l’importance croissante qu’a pris ce dernier dans Windows 8.
Les deux premières solutions vous faciliteront la vie et sont à privilégier pour la plus majeure partie des utilisateurs.

mise à jour vers Windows 8

Il faut alors passer par la case achat à 29,99 € via carte de crédit ou Paypal. Pour 14,99 € supplémentaire, vous pouvez vous faire livrer un disque chez vous pour une réinstallation future mais il est possible de créer ce disque vous-même via l’utilitaire (ou même plus tard), ce que nous allons voir tout de suite.

Une fois le paiement effectué et vérifié (vous recevrez un email de confirmation contenant votre clé de licence à garder soigneusement), l’utilitaire passe à la phase d’installation à proprement parler avec tout d’abord, le téléchargement de Windows 8, près de 3 gigas de données. Soyez donc patient et comptez entre 10 et 30 minutes. Le téléchargement et sa vérification terminée, 3 options s’offrent à nouveau à vous :

mise à jour vers Windows 8

  • Installer Windows 8 immédiatement
  • Créer un média
  • Installer plus tard à partir du bureau.

L’installation à partir du bureau correspond en réalité à s’arrêter là pour le moment et relancer l’installation plus tard. L’installation immédiate lancera le processus d’installation selon l’un des 3 critères vus plus tôt.
La seconde option est celle qui a notre préférence même si elle s’adresse surtout à celles et ceux qui voudraient obtenir directement un disque d’installation de Windows 8. Pour rappel, si vous choisissez l’installation immédiate, il sera possible de télécharger plus tard, grâce à un lien donné dans le mail de confirmation, un nouvel utilitaire qui permettra de créer un disque d’installation; il sera également possible d’acheter ce même disque, toujours pour 14,99 €.

mise à jour vers Windows 8

La création d’un média est intéressante pour réaliser une installation « propre » de Windows 8, c’est-à-dire formater votre disque et son installation actuelle pour installer Windows 8 sans passer par l’utilitaire de mise à jour. En effet, si à chaque fois que vous désirez installer Windows 8, vous devez installer Windows 7 pour ensuite le mettre à jour, cela constituerait une belle perte de temps ! Il est donc conseillé, si vous êtes familier avec l’installation de système Windows, de créer ce média, ou plus précisément une image au format ISO. L’utilitaire vous proposera soit de graver l’image sur un DVD vierge (à garder précieusement, avec la clé de licence) soit de télécharger l’image ISO sur votre disque dur, dans la destination de votre choix. L’avantage de cette seconde option est de pouvoir faire des back-up de ce fichier image avant de le graver (avec Imgburn par exemple) et mieux encore, d’installer Windows 8 via une clé USB (de 4GB minimum) avec le programme Windows 7 USB/DVD Download Tool (voir le tuto de Clubic) ce qui rendra l’installation de Windows 8 bien plus rapide.

Et voilà !
Si vous avez choisi l’option de mise à jour immédiate, l’utilitaire se chargera de tout et votre ordinateur redémarra plusieurs fois avant de vous présenter l’écran d’accueil de Windows 8.
Si vous avez choisi l’installation via un média, il nous reste plus qu’à redémarrer avec votre média (DVD ou clé USB) en priorité de boot dans le Bios pour lancer la procédure d’installation manuelle.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à sauvegarder un maximum de données de votre disque système (document, musique, vidéos mais aussi favoris, mots de passe, etc.). Si vous disposez d’autres disques durs ou de plusieurs partitions, celles-ci ne seront pas affectées et devraient être reconnues automatiquement par Windows 8.

Bonne installation !