Si vous avez suivi la conférence Windows Phone 8 de lundi soir et les annonces qui ont été faite, vous n’êtes pas sans savoir qu’une nouvelle application a été révélée : l’application Data Sense. Cette application permet de suivre sa consommation de data en temps réel pour savoir où on en est par rapport à ce que permet notre forfait. Cette application est en cela très similaire à ce que propose Nokia avec son application counters.

application Data Sense

Mais là ou les deux applications diffèrent, c’est que Data Sense va plus loin que la surveillance de ses consommations et va au contraire essayer de réduire celle-ci en vous permettant d’entreprendre certaines actions quand vous approchez de votre plafond et éviter de le dépasser. Ensuite, vous pouvez savoir précisément ce que consomme chaque application pour mieux comprendre votre consommation. Enfin, l’application permet surtout de compresser la data pour vous permettre d’utiliser plus de data pour le même forfait. Selon Microsoft, vous pouvez ainsi visiter jusqu’à 45% de pages en plus.

Ce service sera lancé avec les terminaux Windows Phone 8 chez Verizon aux Etats-Unis mais ne verra le jour que plus tard chez les autres opérateurs que ce soit aux US ou en France. En effet, selon le directeur marketing France de Microsoft, il ne faudra pas s’attendre à ce que l’application soit disponible tout de suite, les opérateurs préférant se concentrer sur des services comme la radio ou la télévision.

application Data Sense

On imagine surtout que cette absence en France est aussi le fruit d’une volonté délibérée des opérateurs de ne pas voir les personnes souscrire à des forfaits plus faibles en data sous prétexte qu’avec Data Sens, ils peuvent faire plus pour moins cher. Il est vrai que dès que l’application a été présentée, je me suis dit que ce serait une très belle manière pour moi de prendre un forfait avec seulement 500 Mo ou 1 Go au lieu de 2 Go voir 3 Go tout en pouvant continuer à utiliser mon téléphone sans dépasser mon forfait data. On voit ici que le lobby des opérateurs est encore très puissant pour faire triompher leur vision.

Après, Microsoft a communiqué sur la compression de la data pour les pages web et pas pour le reste. Or, ce sont surtout les usages comme le streaming qui consomment le plus donc le gain apporté n’est peut être pas aussi important que 45%.

Il faudra quoi qu’il arrive attendre pour savoir ce qu’il en est réellement mais on aurait tout de même aimé l’avoir, ne serait-ce que pour avoir des informations sur notre consommation.