La guerre des brevets n’est décidément pas prête de s’arrêter. Après la bataille entre Abel et Caïn au sujet du design des téléphones, voici une nouvelle bataille qui devrait s’ouvrir entre David et Goliath. En effet, Microsoft vient de recevoir un avis à comparaitre devant le tribunal pour des questions de brevets liées aux Lives Tiles / tuiles dynamiques de la part d’une petite société américaine.

Cette société, Surfcast, est un petit designer de technologies pour système d’exploitation a en effet porté plainte contre Microsoft auprès la cour du Maine parce qu’il réalise, utilise, vend et offre des appareils et des technologies couvertes par un brevet de Surfcast. Cela inclue aussi bien les smartphones Windows Phone que les PC et les tablettes.

Le brevet porte sur l’usage des Live Tiles de la part de Microsoft et sur son invitation à ce que les développeurs les utilisent aussi. Précisément, le brevet de Surfcast indique une méthode numérique pour afficher et présenter des informations de diverses sources sur l’écran d’un terminal. Ces informations sont alors rangées dans un ensemble de tuiles capables de se mettre à jour indépendamment les unes des autres. La présentation en grille permet de gérer la fréquence de mise à jour des tuiles et des informations affichées. Bref, une Live Tile quoi.

Surfcast demande par conséquent que Microsoft mette de côté et leur paye les dommages causés par l’utilisation de la part de cette technologie dans Windows et Windows Phone. A priori, Microsoft serait au courant de l’existence de ce brevet depuis 2009 mais aurait décidé de continuer tout de même à développer les Live Tile dans ses produits. Reste à savoir si Microsoft a délibérément voulu passer outre ce brevet ou s’il pensait que les Live Tile était différentes de ce brevet.

Source