Souvenez il y a un mois, un salarié de Microsoft avait fait une belle démonstration pour prouver que l’écran de la Surface était meilleur que celui de l’iPad en estimant que ce qui était important, ce n’était non pas la définition de l’écran (avantage très clair à l’iPad même s’il est maintenant distancé par la Nexus 10) mais la résolution et le contraste.

écran de la surface

Ces deux éléments qui permettent de créer le MTF « modulation transfer function » part du principe que le traitement de lissage de la Surface est censé faire mieux que la très haute résolution de l’iPad 3 grâce au procédé ClearType qui est une surcouche logicielle qui traite l’image finale. Pour les contrastes, l’écran de la Surface serait réalisé à partir d’optiques spécifiques permettant de réduire les effets de réflexion.

Seulement patatras, un spécialiste des écrans, Raymond Soneira, a comparé l’écran de la Surface et ceux des différents iPad et il n’est pas du même avis que Microsoft. Selon lui, même si la Surface ne démérite pas grâce notamment à des textes à l’écran plus nets avec une définition est plus faible, d’une meilleure calibration et de reflets inférieurs à l’iPad 2. Il est néanmoins en dessous des iPad 3 et 4 au niveau de la gamme de couleurs, de la netteté de l’écran et des angles de visions.

Au final, « Le Surface RT est comparable ou meilleur que l’iPad 3 dans toutes les catégories, à l’exception de la résolution de l’écran et de la gamme de couleurs », conclut Soneira. L’iPad Retina récolte donc un A tandis que Surface se contente d’un A-. La Surface n’est donc pas la meilleure tablette au niveau de l’écran mais elle n’est pas très loin du 1er de la classe que sont les iPad Retina (3 et 4). Il ne faudrait à Microsoft pas grand pour passer devant si on suit la notation.

Source