Dans la bataille entre les géants de l’informatique et du mobile, les solutions de cartographies font l’objet de toutes les attentions. Dans ce contexte, Nokia lance HERE, le nouveau Nokia Maps qui compte bien aller s’attaquer à Google et à Apple.

[Maj] l’application iOS est maintenant disponible, plus d’infos un peu plus bas.

Fort de ses 20 années d’expériences de la cartographie, Nokia a décidé qu’il devait aller plus loin et ne plus se contenter de proposer ses services à ses clients mobiles mais bien aller proposer ses solutions sur les plateformes concurrentes. C’est tout l’objet du lancement de HERE qui vient remplacer Nokia Maps sur toutes les plateformes.

HERE maps a fait son apparition sur iOS à travers une application gratuite pour iPhone et iPad disponible depuis le 20 novembre. Elle inclue l’utilisation de l’application en mode off-line avec chargement préalable des cartes, la possibilité de calculer un itinéraire et d’avoir recours au guidage vocal, la présences des points d’intérêt et la gestion des transports en commun dans plus de 550 villes – ce que l’on retrouve sur Windows Phone par l’intermédiaire de Nokia Transport.

Pour télécharger l’application, ça se passe ici.

Nokia vient aussi de nouer un partenariat avec Mozilla pour porter sa solution HERE sur le futur système de l’organisation, Firefox OS. Ce portage prendra la forme d’une version mobile de HERE Maps qui sera disponible sur Firefox OS dès l’année prochaine.

Android ne sera pas non plus oublié avec le développement d’une application équivalente à ce qu’elle va proposer sur iOS. L’entreprise prévoit aussi de fournir un SDK de HERE pour que les constructeurs et les développeurs puissent intégrer le service de Nokia dans les téléphones et les applications Android.

En devenant HERE, Nokia Maps s’enrichit aussi de nouvelles fonctionnalités grâce notamment à l’acquisition de l’entreprise Earthmine. Cette entreprise propose des cartographie 3D de villes un peu à la manière de Google Street View ou de ce que propose Apple dans son application Maps avec des vues 3D de villes.

Nokia introduit également la technologie LiveSight qui va permettre une expérience de réalité augmentée. Nokia City Lens est le premier exemple de ce qu’il est possible de faire avec cette technologie et d’autres solutions devraient rapidement arriver.


A noter que HERE est aussi disponible sur Internet et propose la plupart des fonctionnalités énoncés ci-dessus. Le service semble en tout cas plus complet que Google Maps.

Cette transformation et l’arrivée de Nokia Maps sur les plateformes concurrentes pourrait rendre les Lumia un peu moins intéressant comparé à iOS et Android mais on imagine que Nokia n’a pas vraiment le choix et se doit de diversifier son offre pour essayer de gagner de l’argent mais aussi se faire connaître auprès des utilisateurs iOS et Android. Après, on peut aussi se dire que les utilisateurs de ces plateformes utilisant ce service pourraient se dire qu’il serait intéressant d’aller sur Windows Phone pour avoir une expérience plus complète et plus intégré au système.

Le fait est qu’il est difficile de voir les conséquences de cette annonce pour le moment. Que pensez-vous de cette annonce ?

Source