Vendredi dernier avait lieu le traditionnel Black Friday qui lance la période des achats de Noël en proposant des produits avec de fortes ristournes. Observer les ventes de ce jour là permet aussi souvent de savoir ce qui se vendra bien durant toute la période de la fin de l’année.

Black Friday

Cette année, les ventes d’ordinateurs semblent avoir été plutôt bonne dans un marché morose depuis quelques mois déjà selon une étude menée par Trip Chowdhry pour Global Equities Research et citée par le Nasdaq. Dans le lot, tout le monde n’est pas forcément gagnant et les constructeurs de PC qui semblent avoir tiré leur épingle du jeu pendant cette journée sont Sony, Dell et Acer tandis que Microsoft aurait eu plus de difficulté avec sa Surface malgré des ventes jugées raisonnables.

Cette étude qui a notamment observée les ventes dans les Microsoft Stores (28 boutiques situées aux Etats-Unis et au Canada), le produit le plus apprécié aurait été l’Acer Aspire V5 Notebook. Avec 500 modèles disponibles par boutique, Microsoft aurait réussi à écouler l’ensemble du stock en moins de 30 minutes grâce à un prix d’appel très agressif (- de 399 $). Sur un autre segment, Sony se serait aussi très bien débrouillé grâce à son tout-en-un tactile, le Sony Vaio Touch au prix de 1 500 $. Ce produit aurait été le plus vendu dans la catégorie haut de gamme. Sur le même type de produit, Dell aurait aussi réussi à vendre beaucoup de Dell XPS One 27 pouces au prix de 2 000 $ qui est également arrivé à rupture de stock même si Chowdhry ne sait pas dire combien il y en avait.

Black Friday

Parmi les nombreux produits Windows 8 proposés par les Microsoft Store, on retrouve également la Surface RT, cette tablette de Microsoft sous Windows RT vec un processeur ARM. Chowdhry estime que cette tablette a sous-performée durant le Black Friday car seul le modèle ARM était proposé. En effet, un modèle avec processeur Intel va sortir au début de l’année prochaine et pourra faire tourner des applications autres que celles du Windows Store à la manière de ce que permet n’importe quel Windows depuis toujours.

Les ventes de la Surface aurait donc souffert au point que Chowdhry estime que Microsoft aurait pu en vendre 5 fois plus si un modèle Intel avait été proposé durant le Black Friday. On peut estimer que ces ventes auront pour la plupart lieu quand la tablette sortira au premier trimestre 2013 mais c’est tout de même dommage. Malgré tout, l’analyste estime que les ventes de la Surface RT ont été plus que décente même si là encore aucun chiffre n’est communiqué.

Chowdhry a même rencontré 30 personnes qui semblaient intéressé par la Surface mais qui ne l’ont pas acheté. Il y a donc un élément au dernier moment qui leur a empêché de passer le cap et de sortir la carte bleu. Selon notre analyste, ce problème viendrait de l’absence d’une puce Intel et estime donc que les choses vont rapidement changer quand la Surface Pro (avec processeur Intel) sortira en janvier.

Black Friday

Voilà donc pour la tendance de cette fin d’année. On a donc des ordinateurs portables à prix serrés qui se vendent bien, des All-In-One qui font de même mais à des prix plus élevés que ce à quoi on pouvait s’attendre tandis que la Surface est en dessous de ce qu’elle pourrait faire compte tenu des limitations de l’appareil actuel.

Il n’est fait aucune mention des Ultrabooks mais on imagine que ce segment devrait aussi bien se vendre durant les fêtes de fin d’année. Ce sera certainement plus difficile pour tout ce qu’on classifie dans le domaine des PC hyrides et que nous préférons appeler des Orditablettes, ces produits modulables qui peuvent être des ordinateurs et des tablettes suivant les situations. Ces produits sont pour la plupart pas encore vraiment disponibles et surtout très méconnu du grand public. Même s’ils ont l’avantage de proposer les deux mondes dans un seul produit, les clients ne sont peut être pas prêt à sauter le pas et préfèrent acheter pour le moment les deux produits de façon distincte.