On en parlait dès le mois d’août, Windows va recevoir des mises à jour plus fréquentes qu’auparavant. La première des mises à jour de Windows commencera dès l’année prochaine avec l’arrivé d’une version de Windows 8 au nom de code Blue qui sera à l’image de ce que pouvait être les Service Pack jusqu’à maintenant. Après cette mise à jour, Microsoft devrait suivre un rythme annuel de mise à jour de son système, que ce soit pour Windows ou Windows Phone.

mises à jour de Windows

Avec cette stratégie, Microsoft rejoindrait ici une pratique devenue courante depuis la sortie des appareils sous iOS et que Google suit également avec un rythme de mise à jour ses systèmes iOS et Android annuel ou pluri-annuel. 

C’est aussi ce que pratique Apple avec Mac OS avec des mises à jours tous les 2 à 3 ans avec à chaque fois peu de nouveautés mais un prix d’appel beaucoup plus bas (de l’ordre de 30 €) qui permet une migration massive et rapide des personnes vers les versions plus récentes du système ce qui facilite le travail des développeurs.

Microsoft échaudé par l’aventure XP qui est resté si longtemps dans le paysage des ordinateurs que les gens n’avaient plus envie de le lâcher et que Microsoft maintient encore à vie en ayant étendu le support plusieurs fois ne veut pas que cette situation se reproduise. Microsoft va donc habituer les personnes à voir leur système recevoir des mises à jour plus souvent (tous les ans) et à payer à chaque fois une somme beaucoup plus faible que ce que coûtait avant l’achat de Windows.

Cela permet aussi de moins perturber les utilisateurs comme avec le passage actuel de Windows 7 à Windows 8 en proposant maintenant des changements avant tout incrémentaux, pour peaufiner/améliorer le système plutôt que de le révolutionner. Si vous n’aviez pas encore compris que Windows 8 était plus qu’un nouveau système mais bien un changement important dans la manière dont Microsoft pense son système et sa durée de vie, certainement que cette nouvelle information devrait vous éclairer.

Cela va aussi permettre à Microsoft de garder une cohérence entre son système mobile et son système desktop. En effet, sur les mobiles, tout va beaucoup plus vite et les mises à jour ont besoin d’être tous les ans pour suivre ce que fait la concurrence (des nouveautés plusieurs fois par an serait même conseillé). En proposant chaque année, une mise à jour majeure à la fois pour Windows 8 et Windows Phone permettra de garder une cohérence entre les deux systèmes sachant qu’ils avancent ensemble puisqu’ils partagent un noyau de Windows en commun.

Pour pousser l’adoption de la dernière version de son système par les utilisateurs, Microsoft pourrait rapidement après la release de la version Blue arrêter la publication des applications pour la version actuelle de Windows 8 en ne proposant un SDK aux développeurs que pour Blue, une manière de forcer la mise à jour sans être trop radical non plus.

Source