Depuis que Microsoft a officialisé le nombre de licences de Windows 8 vendues – 40 millions de ventes – les avis divergent sur la manière de prendre ce chiffre. Ainsi, si on pouvait penser que ce chiffre représentait le nombre de personnes possédant une machine avec Windows 8 dessus, que cette machine ait été acheté depuis la sortie de Windows 8 ou que celle-ci ait reçu la mise à jour depuis Windows 7, il semblerait en fait que les 40 millions comprenne aussi les licences de Windows 8 envoyées aux constructeurs même si les produits des constructeurs n’ont pas encore été vendu.

40 millions de ventes

Dans la réalité, on serait donc à un chiffre inférieur à 40 millions suivant le nombre de machines en stocks et non écoulées chez les constructeurs et les revendeurs. Cette thèse est de plus en plus accrédité à la faveur de nouvelles informations sur le démarrage de Windows 8.

Selon des données compilées par le cabinet de statistiques NPD, les ventes de machines avec Windows dessus auraient diminué de 21% sur le mois de novembre comparé au même mois l’année dernière. La chute serait même plus importante sur les ordinateurs portables avec une chute de 24% tandis que les ordinateurs de bureau n’auraient baissé que de 9 %. Les ventes de tablettes seraient quant à elles quasiment insignifiantes (moins de 1%).

Windows 8 aurait représenté 58% des ventes de machines sur ce mois tandis qu’à l’époque de Windows 7, on était plus proche des 83%. Windows 8 démarrerait donc moins bien que Windows 7 contrairement à ce qu’a indiqué Microsoft à travers la publication de son chiffre de 40 millions de ventes.

40 millions de ventes

Selon NPD, la situation devrait s’améliorer dans les prochaines semaines à mesure que l’on se rapproche de Noël. Il ne faut pas non plus oublier que de nombreux produits Windows 8 ne sont en définitive pas réellement disponible pour le grand public. Si la plupart des ordinateurs portables ou de bureaux le sont, ce n’est pas le cas de la plupart des produits hybrides sur lesquels Microsoft et les constructeurs ont beaucoup communiqué. Cela d’autant plus que le marché de l’ordinateur personnel rentre dans une phase de reflux depuis de nombreux mois à la faveur du développement des tablettes.

Sur ce segment, Microsoft a de bons atouts grâce à la Surface mais les iPad et les tablettes Android sont quand même mieux implantés avec des prix plus abordables pour ces dernières ce qui en temps de crise ne joue pas trop en faveur de la Surface. De plus, comme nous vous en parlions un peu plus tôt, nombreux sont les personnes intéressées par la Surface qui attendent la sortie de la version Pro pour sauter le pas.

Enfin, le produit Windows 8 représente aussi un très grand changement pour les utilisateurs historiques de Windows avec notamment le passage du bureau en seconde position derrière le Start Screen qui est la nouvelle porte d’entrée de l’OS de Microsoft. Cet élément est très perturbant et met fin à 10 ans d’habitude qu’il va falloir réapparendre et ce qui induit une courbe d’apprentissage lente et fastidieuse. Il va donc falloir du temps pour que le produit s’impose.

C’est ce qu’a dit à demi mot Asus qui par l’intermédiaire de son CFO (reponsable financier) qui s’est plaint d’une demande faible pour les produits Windows 8. On serait en dessous des prévisions de ventes ce qui amène à revoir le plan de sortie des produits. Chez Asus, c’est notamment la Taïchi, cet ordinateur avec un écran double face, qui va souffrir de cette situation en étant repoussé à 2013.

40 millions de ventes

Tout le monde sait que Windows 8 est un produit de rupture pour Microsoft et il ne suffit pas d’investir 1.5 milliards en communication pour que le produit marche. Il faut aussi éduquer les utilisateurs et les habituer à ce nouveau paradygme. Cela prendra du temps. On peut tout de même regretter qu’il n’y ait pas plus de produits hybrides sous Windows 8 pour que les personnes comprennent tout l’avantage que permet Windows 8.

Si on rajoute à cela que ces produits, avant tout vu comme des tablettes, sont aussi cher que l’iPad qui est bien plus connu et plus cher que les tablettes 10 pouces sous Android qui ont largement baissé leur prix depuis l’annonce de la Nexus 10, il est possible que les consommateurs mettent un peu de temps à trouver les produits Windows 8 intéressants préférant un produit plus rassurant, l’iPad qui s’est installé dans le paysage et les tablettes Android moins chères et au fonctionnement similaire à leur téléphone.

Source et 2