Toujours en situation financière difficile, le géant finlandais de la téléphonie cherche par tous les moyens de faire face à celle-ci suffisamment longtemps pour pouvoir espérer enfin redevenir un acteur majeur du marché à l’aide de ses produits estampillés Windows Phone.

Nokia - Quartier Général à Espoo

Après l’annonce d’un plan de restructurations il y a quelques mois, on apprend que la vente de son quartier général d’Espoo, évoquée récemment, vient d’être entérinée : pour la modique somme de 170 millions d’euros, Exilion un consortium immobilier finlandais en devient le propriétaire. Nokia ne déménage pas pour autant et restera le locataire des quelques 48.000 m² de l’installation inaugurée en 1997 à l’époque où le marque dominait le marché de la téléphonie mobile. La transaction devrait être conclue avant la fin de l’année.

Timo Ihamuotila, CFO de Nokia, a déclaré ceci dans la foulée : « Nous avons eu un processus de ventes complet avec des investisseurs à la fois finnois et étrangers et nous sommes ravis du résultat. Comme nous l’avons déjà mentionné, la possession de biens immobiliers ne fait pas partie du « core business » de Nokia et quand de bonnes opportunités se présentent, nous sommes disposés à nous séparer des actifs secondaires. Nous continuerions naturellement à travailler dans notre quartier général et ce sur, sur le long terme ».

Un point de vue qui fait sens même si on doute qu’une telle vente eut été envisagée si Nokia était actuellement dans une meilleure posture financière, cette dernière étant évidemment éludée dans les propres de Ihamuotila.

Toujours est-il que la transaction ramènera de l’argent dans les caisses et c’est tout ce dont Nokia a besoin dans l’immédiat.

 

Source : Engadget