… et donc a priori 1,49 €. 

Sur Android, le prix minimum d’une application est de 0,50 €, tandis que sur l’App Store il commence à 0,79 €. Windows a communiqué en début de semaine sur les futurs tarifs de sa boutique et comparativement à ses concurrents, le seuil minimal est plus élevé chez Microsoft. En effet, les applications seront vendues à partir de 1,49 dollars (ce qui devrait donner du 1,49 €).

Toutefois le système offre la possibilité de tester gratuitement l’application pendant une semaine (offre valable une seule fois par application). C’est donc bien plus que les 15 minutes d’Android et forcément mieux que l’absence de l’option chez Apple. Notez toutefois qu’aux débuts d’Android, le Market proposait 48h avant de pouvoir se faire rembourser. Microsoft offre donc un modèle où le test est privilégié avant l’achat.

Le géant touchera une commission de 30% sur chaque vente, qui tombera à 20% lorsque le seuil des 25 000 dollars de recettes auront été dépassés. Au sein de l’application, les développeurs pourront retrouver de l’achat in-app ou de la publicité.