Face à la Microsoft Surface, Asus a décidé de travailler sur une produit hybride qu’est la VivoTab RT. Que faut-il penser de ce produit, réponse dans ce test complet du produit.

Deux mois après la sortie de Windows 8, force est de constater que les produits qui sortent de l’ordinaire se font plutôt rare dans les magasins. Si vous avez été intéressé par les perspectives de produits hybrides et de tablettes sous Windows 8, vous ne pouvez que ronger votre frein en attendant de savoir ce que ça va donner.

Tout espoir n’est d’ailleurs pas perdu car des produits existent. Il existe bien évidemment la Surface et dans un style plutôt similaire la VivoTab RT, cet ordinateur hybride d’Asus qui reprend ce que le constructeur propose sur Android depuis quelque temps avec l’écran qui peut se détacher et devenir une tablette à part entière.

Asus VivoTab RT

C’est ce produit qui faut l’objet d’un test aujourd’hui. Si on devait résumer simplement ce qu’est la VivoTab RT, c’est un netbook de 10 pouces et une tablette en même temps, ce qui est tout à fait dans la vague de la promesse de Windows 8 « sur place ou à emporter ». Puisque c’est un ordinateur au format netbook, il est intéressant d’essayer de savoir si le produit est efficace pour supporter Windows 8 et les applications. Puisque c’est une tablette, il est aussi intéressant de savoir si le produit tient la route par rapport aux autres tablettes de 10 pouces et notamment par rapport à la Surface. Voilà les deux questions qui vont nous orienter dans le cadre de ce test et qui orientent toutes les autres.

Boîte et packaging

VivoTab RT

La VivoTab RT est livrée dans une boite qui n’est pas sans rappeler celle de la Transformer Pad sur Android et celle de l’iPad. A l’intérieur, vous retrouvez donc les deux éléments du produit (écran + clavier) ainsi qu’un câble USB vers port propriétaire qui n’est pas compatible avec les autres produits de la marque. Un point qui n’est pas très positif et on est loin sur le plan des tablettes de l’homogénéité que procure le micro-USB sur les smartphones. Pour aller avec le câble, on retrouve un adaptateur secteur USB 15 V. il y a également un dongle USB qui permet de brancher des clés USB livré dans la boîte même si notre modèle n’en avait pas.

VivoTab RT

Petit bonus, la VivoTab RT est disponible avec une petit chiffonnette pour enlever les traces de doigts.

 

Tour du propriétaire

Passons maintenant à la description des caractéristiques de la tablette en commençant par ce qui se voit, l’extérieur.

VivoTab RT

La partie tablette dispose donc d’un écran IPS de 10.1 pouces avec une définition 1366 x 768, un ratio de 16:9 et un angle de vision.  En dessous de cet écran, on retrouve le bouton capacitif Windows, le logo dans le coin supérieur gauche de l’écran et un appareil photo toujours en haut mais légèrement décalé sur la droite.

Voilà pour la face avant et passons maintenant aux côtés. Du côté gauche, on retrouve en haut un port micro-HDMI, un espace pour des micro SD (compatible SDXC) juste en dessous et dans la partie basse le bouton pour décrocher la tablette du clavier.

VivoTab RT

Sur le dessus de la tablette, il y’a que le bouton on/off, un micro et un témoin lumineux qui affichera une lumière rouge si vous n’avez plus de batterie.

Du côté droit, nous retrouvons le port jack 3.5, le bouton volume +/volume -.

VivoTab RT

En dessous, il y a les ports pour connecter la tablette au clavier, ces ports pouvant être utilisés avec des accessoires pour brancher des clé usb par exemple et également brancher le port propriétaire pour recharger la partie tablette.

VivoTab RT

Au dos, on retrouve le logo Asus et l’appareil photo arrière de 8 mégapixels avec flash et auto-focuc. Appreil photo dont on reparlera un peu plus tard. Il y a également deux hauts parleurs qui sont de très bonnes factures. On regrettera juste qu’ils ne soient pas très fort au maximum. On est par exemple en dessous de ce que propose la Surface ou des tablettes concurrentes.

P1110151

Voilà pour la tablette, passons maintenant à la partie clavier. La clavier dispose d’un clavier AZERTY complet et d’un trackpad plus que confortable qui comporte le clic gauche et le clic droit sachant que toute la surface du trackpad est cliquable. Contrairement à la Microsoft Surface, les boutons contextuels de ce clavier ne sont pas aussi adaptés à Windows 8 que la Touch Cover.

On n’a pas par exemple la possibilité d’activer le charme ou la recherche via un de ces boutons. On a toutefois le contrôle du volume et de la luminosité, le mode avion, et les fonctions classiques de Windows (impréssions écran, inser numérique, …).

VivoTab RT

Au delà du clavier, on retrouve sur cette partie un port USB sur le côté droit et sur le côté gauche le port propriétaire pour recharger l’ensemble tablette + clavier en commençant par la tablette. Il y a également un témoin lumineux qui s’allumera lorsque la VivoTab est branchée pour indiquer si le produit recharge ou est rechargé.

VivoTab RT

Maintenant qu’on a vu l’extérieur, passons à l’intérieur, les caractéristiques techniques :

  • Écran tactile avec dalle Super IPS+ (1366 x 768)
  • SoC Tegra 3 de NVIDIA
  • 2 Go de mémoire vive
  • 64 Go de stockage
  • 2 capteurs photo (8 mégapixels à l’arrière, 2 mégapixels en façade)
  • Puce NFC
  • Poids tablette seule : 520 grammes, 1.058 avec le dock
  • Épaisseur : 8,3 mm sans le dock et 20.3 mm avec

VivoTab RT

Gardons le meilleur pour la fin sur cette partie : les finitions et le design général du produit. Comme d’habitude avec la plupart des produits Asus, l’impression de qualité est bien présente et les matières sont nobles. C’est difficile de juger de la durabilité d’un produit après une semaine mais on peut tout de même imaginer qu’au vu des matériaux, le produit ne devrait pas beaucoup bouger. Le design général est quant à lui accrocheur et on est plutôt fier de sortir son produit dans un lieu public alors que si ce n’était qu’un vulgaire ultrabook, on ne serait pas forcément du même avis. Après bien sûr, il y a aussi une part de subjectivité la-dedans mais la VivoTab devrait plaire au plus grand nombre.

 

Ecran = Tablette

L’une des grande force de la VivoTab RT est d’être un produit hybride qui se veut être le meilleur des deux mondes, enfin ça c’est ce que disent Asus et Microsoft. Reste à voir ce que ça donne en pratique. On va donc commencer à voir la VivoTab du point de vue d’une tablette.

VivoTab RT

J’ai été très surpris quand j’ai pris en main la tablette car au niveau du poids, on est parmi ce qui se fait de plus léger dans du 10 pouces, c’est donc un très bon point pour la VivoTab. On est à 580 grammes quand la Surface est à 100 grammes de plus et même l’iPad, 4ème du nom, culmine à 652 grammes. Difficile d’expliquer pourquoi la VivoTab est plus légère car les produits sont assez comparables en terme de caractéristiques et de matériaux même si l’iPad dispose d’une batterie beaucoup plus développée à cause de son écran Retina qui consomme énormément plus.

L’écran de la VivoTab RT, parlons-en justement. La définition de l’écran est classique pour un ordinateur 1366 x 768, la dalle de l’écran est censé avoir un angle de vision de 178 ° ce qui semble être bien réel par contre là ou le bas blesse, c’est au niveau des reflets et la luminosité. On a tendance à se voir dans l’écran d’une manière plus importante que sur une Surface ou un iPad. Que dire de la luminosité qui est assez faible à mon goût comparé à ce qui se fait ailleurs.

La Surface est assez proche de la VivoTab RT à ce niveau là mais on est très loin de l’étendue possible avec un iPad, le maximum de luminosité n’est pas très lumineux alors que le minimum est lui trop lumineux. C’est dommage mais on est ici dans le détail et cela ne vous dérangera pas forcément mais sachez -le si comme moi vous aimez bien regardez des vidéos sur votre tablette alors que la pièce est sombre et donc que vous voulez baisser la luminosité pour ne pas avoir mal aux yeux.

Une autre petite critique que nous pouvons formuler concerne le son de la tablette.La VivoTab RT dispose de quatre hauts parleurs avec la technologie SonicMaster Audio née de la collaboration avec Bang & Olufsen. Le son est très bon et très fin même si on pourrait trouver un manque de basse mais là ou c’est plus embêtant c’est que les hauts parleurs sont situés au niveau de là ou on mets les mains et quand le son est fort, il n’est pas si fort que ça. Dans un environnement bruyant, vous aurez un peu de mal à vous contenter de ces hauts parleurs et il faudra penser aux écouteurs, c’est dommage.

Revenons maintenant sur le design de la bête pour évoquer ce dos de la tablette qui est je trouve peu agréable. Au lieu d’avoir une seule matière, Asus a fait le choix de mettre de l’aluminium sur une partie de la tablette et un plastique de bonne qualité avec un revêtement texturé sur le haut de la tablette. Autant vous dire que ça casse un peu le design même si on imagine que cela aide la VivoTab a capter les ondes. La coque tout en plastique de la Transformer Pad sur Android avait tendance à empêcher de biens capter le wifi par exemple. Remplacer une partie de la coque par du plastique permet de résoudre ce problème même si ça se fait un peu au détriment de l’esthétique de l’appareil mais ce n’est rien de grave, juste une préférence que j’ai pour les produits monobloc.

 

Clavier = Netbook

Voilà pour la partie tablette, passons maintenant à la partie « Netbook » avec l’adjonction de ce clavier. Commençons par ce qui frappe le plus avec celui-ci : il est petit. Si vous avez déjà eu à faire avec un produit 10 pouces, vous savez ce que cela signifie en terme de clavier. Les touches sont petites et on a du mal à être précis. C’est même parfois plus difficile à taper que sur une Touch Cover puisque les touches sont au final plus petites.

VivoTab RT

Surtout, contrairement aux Cover de la Surface, il n’y a pas de touche dédiée à Windows 8 sur le clavier d’Asus, ce qui est rapidement une contrainte. Avec la Surface, vous avez accès à la luminosité, au volume, à la recherche, à la barre des charmes, … par un simple clic sur un bouton. Avec la VivoTab, vous avez les touches classiques de Windows ce qui est moins pertinent depuis l’avènement de Windows 8.

Continuons notre découverte par le fait que le clavier est incliné quant la tablette est dockée, ce qui permet de faciliter un peu la position des mains et donc l’efficacité de l’écriture.

VivoTab RT

Un autre point important avec la VivoTab RT est bien évidemment la présence du trackpad. Disons le tout de suite, on est au dessus de ce que propose la Surface avec les Cover, la zone est large, et vous pouvez cliquer dessus ce qui vous procure les mêmes sensations que sur un ordinateur, un très bon point donc !

VivoTab RT

La qualité globale du clavier est à l’image de la partie tablette avec la même séparation en deux matières : métal et plastique. La clavier en lui-même un peu lourd mais rappelons qu’il dispose d’une batterie complète pour permettre d’étendre la capacité de la VivoTab RT ce qui justifie ce surpoids. Terminons par la liaison entre les deux éléments grâce à la charnière. C’est je trouve le point qui est toujours le plus embetant dans ce type de produit, mettre et remettre la tablette est parfois un exercice qu’on ne réussit pas du premier coup à cause des charnières qui sont pas des plus faciles mais au moins quand la tablette est dockée, elle ne bougera pas, l’ensemble tenant solidement.

 

Windows 8 et applications Asus

Vous le savez, qui dit VivoTab RT, dit Windows RT, soit la version de Windows 8 qui ne vous donne accès qu’aux applications du Windows Store. Vous ne serez donc pas aussi libre qu’avec Windows 8 puisque vous ne pourrez pas installer des fichiers .exe que vous trouvez sur le net. La dessus, les choses sont claires et il n’y a aucune ambiguïté même si tout le monde n’est pas au courant.

Comme tous les produits disposant de Windows RT, la VivoTab RT est proposée avec Microsoft Office en natif et gratuitement même si pour le moment ce n’est pas la version définitive qui ne sortira qu’au début de l’année prochaine. Rien ne vous empêche pour autant de les utiliser, les différents logiciels de la suite (Word, Excel, Power Point, One note) recevront simplement une mise à jour dans quelques mois pour avoir la version finale.

Asus rajoute à cela des applications propriétaire et de partenaires pour vous permettre d’enrichir votre expérience sans avoir à passer automatiquement par le store, voici la liste des applications :

  • Asus Caméra
  • Asus Webstorage
  • Asus @vibe Fun Center
  • Amazon Kindle
  • SuperNote
  • MyDictionary
  • MyLibrary
  • asus@vibe Fun Center
  • Guide

Comme vous pouvez le voir, il y a un peu de tout mais pas forcément des choses bien intéressantes.

 

Appareil photo avant et arrière

Au contraire de la Microsoft Surface, la VivoTab RT dispose d’un capteur arrière de 8 mégapixels CMOS avec une focale de 2,2 (contre 2,4 pour la Transformer Prime). On est ici à des niveaux d’un smartphone et les clichés qui seront pris seront intéressants même s’il faut bien le dire, on a peu tendance à utiliser sa tablette pour prendre des photos, hors situation non banal, le smartphone faisant cela très bien et disposant de connectivité plus grande permettant de transférer le cliché rapidement.

Toujours est-il qu’il peut être intéressant d’en avoir un et c’est que ce propose Asus. Rien de bien révolutionnaire, ce n’est pas le capteur PureView de Nokia mais on aura des photos avec un rendu équilibré et un piqué plutôt agréable. C’est un peu pareil pour la partie vidéo où on peut filmer jusqu’à 1080p en toute fluidité et sans souci particulier.

Le capteur avant est aussi un bon élément pour la VivoTab RT avec 2 mégapixels contre 1.2 mégapixels pour la Transformer Prime
Les clichés réalisés par la tablette hybride d’Asus sont du coup nettement plus intéressants que ceux réalisés avec Surface. Le rendu est plutôt équilibré au niveau de la balance des blancs, le piqué est plutôt bon pour une tablette et l’image ne souffre ni aberrations chromatiques marquées, ni de mollesse excessive sur les bords. Asus a également amélioré son capteur en façade, qui passe de 1,2 mégapixel avec la Transformer Prime à une définition de 2 mégapixels avec cette nouvelle tablette. C’est largement suffisant pour Skype et absolument inadéquat pour faire des photos de mannequinat mais cela, vous le saviez surement déjà.

 

Performance  et Autonomie

Comme tous les produits RT pour le moment, la VivoTab RT dispose d’un processeur Nvidia Tegra 3 qui est donc le même que pour la Surface. On est d’ailleurs très proche au niveau des performances et sans que l’on ait mis les deux produits côte à côté, il n’y en a pas un qui se dégage de l’autre même si certains ont pu trouver que la VivoTab était meilleure. C’est en fait très difficile à dire d’autant qu’entre les tests des deux produits, la Surface et Windows RT ont reçu des mises à jours qui rendraient caduques les comparaisons.

Toujours est-il que pour un usage qui consiste à naviguer sur internet, écouter de la musique ou être dans une application, tout marchera comme un charme. Si vous utilisez du multitâche et que vous jouez à des jeux qui sont très gourmands, vous pouvez voir quelques ralentissements mais il n’y a vraiment rien de grave et c’est tout à fait fonctionnel, aucun souci la dessus. On est de toute façon largement au dessus de ce que pouvait proposer un netbook sous Windows 7.

Le système est ici aidé par le fait que les .exe ne soient pas disponibles. Vous ne pouvez pas tomber sur une application qui ne marchera pas car tout passer par le Store et est validé par Microsoft. Cela veut également dire, mais là, ce n’est pas spécifique à la VivoTab RT, que vous avez un vrai système sécurisé qui n’aura pas besoin d’antivirus ou quoi que ce soit.

Parlons maintenant et pour terminer du sujet central sur un terminal mobile comme une tablette, l’autonomie. L’avantage de la VivoTab est de disposer d’une

 batterie principale de 25 Wh et d’une autre batterie dans le dock de 22 Wh permettant d’atteindre un total de 47 Wh sachant que l’iPad 3 et 4, sans dock, ont une batterie de 45 Wh pour une autonomie équivalente. Le fait est qu’il est intéressant d’observer l’autonomie de chaque élément, autrement dit la tablette seule puis la tablette avec le dock. Nous n’avons pas réaliser de test pousser d’autonomie car il est difficile de mettre en place un processus pour un produit hybride dont l’autonomie est très longue comme la VivoTab RT. Nous allons donc utiliser les données réalisées par Clubic qui corroborent nos impressions.

 

autonomie VivoTab RTComme vous pouvez le voir sur le graphique, si on regarde uniquement la partie tablette, la VivoTab RT s’en sort plus que bien en étant la première dans le classement avec une autonomie supérieure à 11h et n’étant dépassé que par le même produit avec le dock où on atteint une autonomie de plus de 19h.

Voici la méthodologie du test réalisé : nous avons placé la luminosité de l’écran au milieu de ses possibilités et activé les circuits sans fil. Une vidéo tourne en boucle jusqu’à épuisement de la batterie

Si on ne retiendra pas exactement les chiffres données puisque cela n’a d’importance pour que ce test là, on peut tout de même noter que la VivoTab RT s’en sort très bien et a une autonomie très raisonnable et à priori même la meilleure autonomie.

Il convient tout de même de préciser une chose : Windows RT n’est pas iOS ou Android et il faudra faire attention à la veille. Contrairement à un iPad qui une fois l’écran éteint ne va pas consommer beaucoup de batterie, une VivoTab va consommer si vous ne faites pas attention. Il en résulte que vous ne pourrez pas simplement utiliser un peu VivoTab, la laisser pendant 4 jours et la reprendre tel quel. Il y a de grandes chances pour qu’au bout de 4 jours, celle-ci ne soit plus chargée. C’est ici un défaut de Windows 8 qui n’a pas tendance pas à vouloir se mettre  à dormir ou en tout cas ne le fait pas de la même manière que les autres systèmes mobiles. C’est un élément qui devra être amélioré par Microsoft et qui est vraiment handicapant quand on est habitué à une tablette.

Notons pour finir que quand le produit est en recharge, une petite diode indique l’état de la charge, rouge pour pas chargé et blanc pour indiquer qu’il est chargé. C’est aussi cette diode (placée aussi bien sur la partie dock que sur la partie tablette) qui va vous permettre de savoir que le produit est déchargé en clignotant rapidement quand vous appuyez sur le bouton on / off.

 

Conclusion

Nous voilà maintenant à la conclusion sur la VivoTab RT et si vous avez parcouru toutes les parties, vous devez maintenant vous rendre compte que ce produit est un très bon produit. La VivoTab RT est simplement meilleure que la Microsoft Surface. Sur tous les points qu’on pourrait regarder, la VivoTab arrive soit au même niveau, soit la dépasse légèrement. Que ce soit au niveau de la philosophie, du design, de la finition, des performances ou de l’autonomie, si vous devez choisir, ce sera la VivoTab RT.

VivoTab RT

Le produit me semble plus flexible qu’une Microsoft Surface tout en permettant un confort plus grand aussi bien en tablette (grâce à un poids plus léger et une meilleure autonomie) qu’en PC classique (grâce à un vrai clavier et un vrai touchpad).

Cela est d’autant plus vrai que la VivoTab RT est maintenant de plus en plus trouvable à un prix équivalent à la Surface. Pour 600 euros, vous pouvez donc repartir avec une Surface 32 Go + Touch Cover ou une VivoTab RT 32 Go avec son dock clavier.

On sent ici l’expertise acquise par Asus avec sa gamme équivalente sous Android, les fameux Transformer Pad et cela se ressent car leur produit est très bien fini et très qualitatif. Les défauts qu’on pourrait lui trouver ne sont pas vraiment liés au produit mais au système d’exploitation. Le principal problème de ce produit est donc Windows RT qui souffre parfois de problèmes et qui a ses défauts de jeunesse mais pour une personne qui veut une tablette et / ou un netbook et qui cherche le produit le plus intéressant, ce sera définitivement la VivoTab RT.

Asus VivoTab RT

Je parle ici d’une personne pas technophile, qui n’aime pas bidouiller, qui veut simplement que ça marche. Il ne faudra à cette personne que très peu de temps pour comprendre la philosophie de Windows RT . Il faut simplement comprendre le fonctionnement de l’interface Metro et le fait que tout passe par le Windows Store, à partir de là, pour elle, ce sera tout bonheur. Si vous êtes un peu plus « geek », bidouilleur, ce sera plus compliqué mais là encore, on ne parle plus de la VivoTab RT mais de Windows 8. Et d’ailleurs, Asus propose également un produit équivalent sous Windows 8 avec la VivoTab qui abandonne le Tegra 3 pour un processeur Intel et passe de 10 pouces à 11, 6 pouces en réglant par ailleurs le problème du clavier un peu petit mais nous ne sommes plus alors dans la même gamme de prix.

Si vous acceptez Windows RT pour ce qu’il est et que vous voulez le produit avec selon moi le meilleur rapport qualité, usage, prix, la VivoTab RT et ce qu’il vous faut. Si vous voulez un écran plus grand, un système moins limité, que vous avez un peu plus d’argent à mettre, là vous pouvez vous posez la question, est-ce que mon usage se contentera de Windows RT et est-ce que Windows 8 sur Intel Atom permettra de répondre à ce mécontentement ?