Nokia ne compte pas rester uniquement sur le bateau Windows Phone si la sauce ne prend pas et n’exclue pas de sauter du bateau si celui-ci devait prématurément sombrer. 

delorean2012-09-04-600

Quand Nokia a annoncé sa volonté de devenir exclusif à Windows Phone, la décision en a surpris plus d’un. Non pas que le marché s’attendait à ce que Nokia renonce à un OS propriétaire pour rejoindre une communauté bien établie comme Android mais le volte face de l’entreprise à propos de Symbian sous l’impulsion du nouveau PDG Stephan Elop était quand même osé. 

Quelques mois plus tard et 2 générations de Windows Phone plus tard, Nokia a réussi son pari en proposant des smartphones compétitifs mais au niveau des ventes, on est encore loin de ce que font les autres. Le problème ne semble donc pas tellement venir des smartphones de Nokia mais bien du système utilisé par l’entreprise.

Si jusqu’à la version 8, le système n’était pas encore mature, avec Windows Phone 8, Microsoft se doit maintenant de décoller sous peine de se voir reléguer au second plan face à un Android toujours plus fort et toujours plus présent sur des appareils de toute nature. Les premiers éléments que nous avons sur les ventes de smartphones Windows Phone 8 montrent qu’il faudra encore du temps au système pour s’imposer même si les choses avancent dans le bon sens.

Si toutefois, les choses n’allaient pas comme voulue par Microsoft et si Windows Phone ne s’imposait pas durablement comme le 3ème acteur majeur des OS mobiles, Nokia n’exclue pas un nouveau virage vers d’autres solutions. Tout dépendra en fait si l’entreprise arrive à remplir son objectif, un doublement de la part de marché du constructeur.

C’est ce que vient une nouvelle fois de répéter Stephan Elop au journal espagnol El Pais. Il confirme que « rien n’est impossible » dans l’avenir même si pour le moment Nokia est à 100 % derrière Microsoft et Windows Phone 8. Ils regardent néanmoins attentivement Android mais aussi des solutions comme le HTML 5 pour voir comment cela évolue. Nokia ne voudrait pas se retrouver dans la même situation qu’il y a quelques années quand l’iPhone a lancé une nouvelle vague d’innovation sur le marché mobile et que Nokia est resté derrière en ne suivant réellement le mouvement des Smartphones qu’avec son arrivée sur Windows Phone.

Source