Au mois de février, HTC a vu ses ventes diminuer de 44% par rapport à l’année dernière.

htc

En fin d’année HTC a lancé deux nouveaux Windows Phone : les 8X et 8S. Accueillis très favorablement par la critique, ils n’ont malheureusement pas permis au constructeur taïwanais de se relancer. Pire, en réalisant un chiffre d’affaires de 11,37 milliards de dollars taïwanais, l’entreprise retrouve son niveau d’il y a plus de trois ans !

En effet en janvier 2010, alors en pleine croissance, l’entreprise affichait des ventes de 11,12 milliards de dollars taïwanais. En comparant d’une année sur l’autre (février 2013 – février 2012) la chute est brutale : – 44%. D’un mois sur l’autre (février – janvier 2013) le chiffre reste dans le rouge et alarmant : -27 %.

HTC est donc dans une situation dramatique qu’il faut corriger le plus rapidement possible, car le constructeur n’arrive pas à sortir de cette tourmente infernale. Les deux nouveaux Windows Phone 8 ont permis de limiter l’hémorragie, mais en aucun cas de la stopper et encore moins de retrouver une croissance. Le 8X est un téléphone « Signature » de Microsoft, c’est-à-dire que le géant de Redmond s’occupe de toute la partie commerciale, mais on peut déjà en conclure que les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Le constructeur fondait beaucoup d’espoir sur cette nouvelle stratégie, dans la mesure où la partie commerciale n’est pas un atout du constructeur, voire même l’un de ses principaux défauts.

Au mois de février HTC a présenté son nouveau modèle phare : le HTC One sous Android, qui a la lourde tâche de redynamiser le haut de gamme. Malgré un One X/X+/XL réussi, les consommateurs ont préféré se tourner en 2012 vers la concurrence et notamment le Samsung Galaxy S3. Le HTC One réalise des débuts encourageants, car il a reçu le prix du meilleur « nouveau » smartphone lors du Mobile World Congress. Le chemin ne sera pas aussi simple pour ce téléphone, car il doit déjà faire face au Sony Xperia Z et très prochainement au Galaxy S4. Par ailleurs d’autres fabricants comme Huawei se sont montrés discrets et performants, car le chinois occupe maintenant la troisième place au niveau mondial.

Au dernier trimestre 2012, HTC a tout de même réussi à conserver sa place dans le top 10 mondial selon Gartner. Mais les chiffres sont effrayants : HTC n’aurait plus qu’une part de marché de 1,8% au niveau mondial pour des ventes de 32 millions d’unités. Comparativement Nokia a écoulé 10 fois plus de téléphones !

Contrairement à Samsung ou Sony, HTC a préféré recentrer sa gamme autour d’un nombre réduit de téléphones. Cette vision souvent floue chez les deux concurrents semble pourtant porter ses fruits, car les deux ont réussi une année 2012 exceptionnelle. HTC ne devrait-il pas s’inspirer de ce modèle, quitte à se mettre potentiellement à dos sa communauté, mais regagner le coeur du grand public ?

Par ailleurs HTC a bien compris qu’il fallait se différencier pour être visible sur le marché. C’est pour cela que l’on retrouve notamment BlinkFeed, Ultrapixel et Zoe sur le HTC One. Mais est-ce vraiment les attentes du public ? Nous aurons très rapidement la réponse avec les prochains résultats financiers