Intel s’est fixé un objectif de ventes d’ultrabook pour 2012 et 2013, objectif qu’il a du mal à atteindre à cause de partenaires réticents. En effet, la plupart des constructeurs de PC portables ne sont pas forcément prêts à aller dans le même sens qu’Intel. La faute en reviendrait d’ailleurs à Intel qui souhaite proposer les Ultrabooks à un certains prix sans pour autant faire de ristourne sur ses puces, ce sont donc les constructeurs qui doivent baisser leur marge pour respecter le cahier des charges d’Intel.

Ultrabook

Cet élément n’est pas le seul qui explique l’insuccès des Ultrabooks. En effet, les consommateurs sont réticents à acheter ce type de produits souvent plus chers avec des caractéristiques souvent en dessous de ce que proposent d’autres produits. Pour sauver la mise et arriver à ses fins, Intel souhaiterait donc élargir la définition d’Ultrabook en en proposant de différentes sortes. 

Avec Haswell, Intel souhaiterait donc revoir sa nomenclature pour avoir 3 niveaux différents d’Ultrabook :

  • un segment entre 599 $ et 798 $ avec des processeurs Core i3, une partie graphique Intel HD 4000, un disque dur hybride de 500 Go et une autonomie de 8h. On retrouverait dans ce segment les PC portables au design classique qui font le gros des ventes
  • un segment 699-998$ avec des processeurs Core i5, une partie Intel HD 5100, un SSD de 128 Go et un design hybride permettant de passer de la configuration tablette à la configuration ordinateur portable. On parle également sur ce segment de Webcam HD et et de haut-parleurs de bonne qualité
  • un segment 999 $ qui représentera les ordinateurs correspondant le plus à la définition d’Ultrabook avec des Core i7, une partie graphique Intel HD 5200 et un SSD d’au moins 256 Go.

Comme vous pouvez le voir, avec cette nouvelle nomenclature, un peu tous les PC portables seront des Ultrabooks, ce qui va pas aider à ne pas éclaircir le message autour de la notion d’Ultrabook. Cela est d’ailleurs déjà un peu le cas vu : quand on regarde un MacBook Air, on comprend très bien ce qu’est un Ultrabook mais quand on regarde les Ultrabooks d’Intel, on se demande un peu quel est le dénominateur commun si ce n’est la marque du processeur.

Source