Kantar WorldPanel qui suit les parts de marché de l’industrie mobile vient de rendre son rapport pour le mois de février. Celui-ci met au jour une percée de Windows Phone dans de nombreux pays avec une augmentation de part de marché conséquente d’un mois sur l’autre tandis que le système se maintient également dans les pays ou la part des marché était déjà « importante ».

Windows Phone continue sa croissance

Commençons tout d’abord par les Etats-Unis où Windows Phone a pour le moment eu du mal à s’imposer. Entre février 2012 et février 2013, la part de marché de Windows Phone est passée de 2.7 à 4.1 sachant que la croissance est encore plus importante entre janvier et février 2013. La part de marché est passée de 3.2 à 4.1. Ces augmentations importantes sont expliquées par une disponibilité plus large des terminaux Windows Phone chez les opérateurs américains, disponibilité qui devrait encore  s’accentuer avec l’arrivée du Lumia 928 chez Verizon.

En Europe, Windows Phone s’en sort également bien avec une croissance de 3.7 point de pourcentage en Angleterre, 0.5 point en Allemagne et 7.7 point en Italie, tout ça entre février 2012 et février 2013. La croissance sur un mois est moins forte entre janvier et février même si elle est visible. Contrairement aux autres mois, nous n’avons pas les chiffres pour la France ni l’Espagne.

Ces chiffres se retrouvent également dans d’autres régions du monde comme en Chine, en Australie ou au Mexique. La part de marché en Chine s’établit à 1.2 en février (stable par rapport à janvier où on était à 1.4). Stabilité aussi en Australie avec 3.4 % (pareil qu’en janvier et + 1.7 sur un an) tandis qu’au Mexique, on assiste à une augmentation de 0.7 point de pourcentage de la part de marché sur un an (pas de chiffre pour janvier).

Dans ce contexte et en l’absence de part de marché globale, on peut tout de même estimer que Windows Phone à un espoir d’atteindre 10 % de part de marché d’ici la fin de l’année si la croissance se poursuit. La sortie de Blackberry 10 qui ne s’est pas traduit en terme de part de marché pourrait d’ailleurs aider Microsoft à imposer Windows Phone. Toujours est-il que l’objectif d’une part de marché à 10 % pour Windows Phone est ce que vient de viser Stephen Elop, le PDG de Nokia sans toutefois donner de moyens pour y arriver.

Le Lumia 920 serait pour le moment le plus grand gagnant de ces augmentations meme si le 8S semble tirer son épingle du jeu. Ces téléphones ont à présent 6 mois et une nouvelle génération de terminaux pointent le bout de leur nez sur le haut de gamme en ce début d’année 2013. Si sur le moyen et l’entrée de gamme, les terminaux de Nokia sont compétitif et permettront de gagner des parts de marché, il faudrait que Nokia nous annonce un nouveau haut de gamme pour tenir la dragée haute à Sony, Samsung et HTC.

Source