Depuis mercredi, une « vraie » application YouTube est disponible sur Windows Phone. Ne respectant pas les conditions d’utilisation du service de Google, elle pourrait être bloquée à tout moment.

YouTube-Windows-Phone

YouTube est le service de visionnage de vidéos le plus populaire sur Internet. Bien qu’il existe des applications officielles sous Android ou iOS, Windows Phone est le parent pauvre et c’est à Microsoft de développer sa propre application. Jusqu’à présent, elle n’était guerre convaincante dans la mesure où elle renvoyait simplement sur le site mobile.

Mais depuis le 8 mai, une application à part entière est maintenant disponible sur le Windows Phone Store pour Windows Phone 8 (la version Windows Phone 7 sera disponible « prochainement »). Elle est bien plus rapide et fluide que l’ancienne (car c’est une application native) et offre une interface répondant aux codes design du système. Parmi les fonctionnalités, on peut citer :

  • Permet d’épingler des vidéos, des sélections, des chaînes et même des requêtes de recherche sur les vignettes dynamiques
  • Permet de gérer votre profil YouTube avec votre page unique My YouTube
  • Permet de gérer vos sélections, téléchargements et listes de vidéos
  • Permet de rechercher des chaînes, vidéos et sélections à l’aide de la barre de recherche d’accès rapide
  • Permet de partager des vidéos sur vos réseaux sociaux, via e-mail et SMS
  • Permet à vos enfants de regarder des vidéos sûres dans le Monde des enfants tout en disposant de leur propre profil

89b50600-9f17-4f6f-a6db-fb615af0c338

Mais cette application présente deux problèmes : il est possible de télécharger les vidéos et les publicités sont ignorées. Or Youtube interdit de faire cela :

Your API Client will not, and You will not encourage or create functionality for Your users or other third parties to:

[…]

7. modify, replace, interfere with or block advertisements placed by YouTube in the YouTube Data, YouTube audiovisual content, or the YouTube player;
[…]
11. store copies of YouTube audiovisual content;

Microsoft a confirmé que Google ne l’avait pas aidé pour le développement, ce qui explique pourquoi l’entreprise de Redmond a pu commettre cette erreur. Bien que les deux entreprises n’aient pas encore communiqué sur ce problème, Microsoft devrait très prochainement déployer une mise à jour pour respecter les codes.

Source : Read Write