Après l’échec de la stratégie Web OS, HP est resté très conservateur en s’appuyant sur ses fondamentaux : périphériques sous Windows, accessoires et imprimantes. Pendant ce temps-là, l’industrie toute entière se focalisait sur la mobilité. HP tente timidement depuis quelques mois de reconquérir le segment mobile avec quelques tablettes et hybrides Android. Dans un marché du PC morose, HP souffre donc et accuse une baisse de 32% de son chiffre d’affaires au second trimestre 2013. HP

Lire la suite sur FrAndroid