Nous en avons déjà parlé il y a un peu moins de deux mois et l’information semble se confirmer : Microsoft devrait réduire le prix des licences de Windows RT auprès de ses partenaires pour leur permettre de proposer des produits moins chers, et donc plus compétitifs par rapport à la concurrence Android et iOS.

asus-vivo-rt-tabSi la Surface RT par exemple est un produit tout à fait intéressant, le produit dispose d’un handicap majeur par rapport à une tablette Android ou un iPad : à tarif égal, il offre moins d’applications. Difficile donc de convaincre les consommateurs de se porter vers la Surface quand on voit la concurrence au même prix. Et ce n’est pas la présence de Microsoft Office gratuit sur Windows RT qui semble changer la donne. 

Pour rendre la Surface RT plus attractive, notre avis à la rédaction est que Microsoft devrait offrir la Cover, de quoi faire gagner 100 € au client sans renier sur le produit. Microsoft a d’ailleurs mis en place cette initiative pour une durée limitée sur son Store aux US. Encore plus intéressant, Microsoft a mis en place pour TechEd une offre exceptionnelle sur le prix des Surfaces, la RT étant disponible à 99 $ et la Pro à 399 $ pour les personnes se rendant à l’évènement. Résultat : des files d’attentes de plusieurs heures pour se procurer les produits.

Baisser le prix, pour quoi faire ?

Il semble y avoir une sensibilité au prix très importante pour ces produits. Voilà pour la Surface, mais pour les partenaires de Microsoft qui ne peuvent pas forcément se permettre de rogner autant sur leurs marges, la solution peut être une baisse des charges et donc une baisse du coût de la licence payée à Microsoft. De quoi être plus compétitif par rapport à la concurrence et essayer de s’imposer sur ce marché très concurrentiel.

windows8rtMicrosoft pourrait donc rogner sur ses marges maintenant pour s’imposer et ainsi attirer les développeurs d’applications, et renforcer sa position sur le marché. Quitte à réaugmenter ses prix dans quelques mois ou années, quand les clients seront habitués à Windows RT et en voudront toujours plus, et que la plateforme sera plus compétitive. La solution semble si évidente qu’on se demande pourquoi Microsoft ne l’a pas déjà mise en place.

Après, on ne sait pas quel est le prix payé par les constructeurs pour disposer de Windows RT et quelle ristourne le géant de Redmond pourrait offrir. On imagine que l’idée est de faire baisser le prix final des produits de 50 € à 100 €. Autre question qu’il faut se poser, quelle place pour les tablettes 8 pouces sous Windows 8 ? La W3 d’Acer est sur Windows 8 et non RT à un prix inférieur à la Surface. Les tablettes WIndows RT de 8 pouces seront-elles encore moins chères ? Comme par exemple au prix de la Nexus 7 ? C’est trop tôt pour le dire mais cela semble nécessaire pour ne pas être encore une fois trop cher.