La croissance de Windows Phone est régulière et s’est accentuée depuis le déploiement de Windows Phone 8 et la montée en puissance de Nokia sur le système de Microsoft. Il en résulte une part de marché qui grimpe de mois en mois même avec une 3e place bien gardée, de plus en plus loin devant BlackBerry. En Amérique latine, le système de Microsoft serait même devenue n°2 au dernier trimestre, devant iOS.

Windows Phone devant iOSOn savait que Windows Phone dépassait les 10 % de part de marché dans de plus en plus de pays, mais IDC vient de dévoiler que Windows Phone venait de dépasser iOS en termes d’utilisation alors qu’il y a un an, au deuxième trimestre 2012, Windows Phone était 4e. Microsoft dispose de fortes positions en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou. En Colombie, Windows Phone dispose par exemple de 25,6 % de parts de marché.

Liliana Gonzales, responsable de la division Windows Phone pour cette région, a commenté les données d’IDC en indiquant que Microsoft avait pour objectif d’être n°2 d’ici à la fin d’année 2013 et que le but avait donc été atteint 5 mois en avance. Le géant de Redmond espère bien continuer à gagner du terrain dans ces pays notamment à travers de nouveaux produits venant de différents partenaires et notamment Nokia.

Nul doute que les smartphones entrée et milieu de gamme de Nokia ont grandement participé à l’évolution de la part de marché de Windows Phone sur ces territoires. Ces pays étant pour la plupart des pays émergents, c’est donc une bonne nouvelle pour l’écosystème Windows Phone car il sera plus facile aux personnes connaissant déjà Windows Phone de racheter un téléphone avec cet OS et pourquoi pas monter en gamme. Si on ajoute à cela la bonne santé des ventes de Windows Phone en Asie du Sud-Est et les résultats prometteurs en Inde et en Chine, WP pourrait de plus en plus s’affirmer comme l’OS des pays émergents en venant concurrencer directement Android.