Les récentes études menées sur le paysage mobile européen montrent toutes la percée de Windows Phone sur le territoire. Kantar assure que pour le troisième trimestre 2013 achevé ce jour, près de 10 % du paysage européen des smartphones est occupé par des appareils sous Windows Phone.

Kantar

S’il faut prendre les études avec des pincettes, les chiffres de Kantar se démentent rarement. Et pour les derniers mois, ils sont en faveur de Windows Phone 8, qui montre une croissance particulièrement visible sur le marché européen. Selon l’institut, WP8 représente 9,2 % des ventes de smartphones sur cinq marchés européens majeurs, à savoir la Grande Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la France, contre 5,1 % un an plus tôt. Bien évidemment, ces chiffres sont à mettre en rapport avec le taux d’équipement de ces mêmes pays en smartphones : à titre d’exemple, en Grande Bretagne, 85 % des vendus au dernier trimestre étaient des smartphones. « La dernière vague de croissance de Windows Phone a été tirée par l’expansion de Nokia sur le marché des entrée et milieu de gamme, avec les Lumia 520 et 620. Ces modèles font mouche avec les 16-24 ans et les 35-49 ans, deux cibles clés qui cherchent un équilibre entre prix et fonctionnalités dans leur smartphone« , commente Dominic Sunnebo, le directeur de Kantar Worldpanel ComTech. Même son de cloche chez Microsoft France, qui tenait la semaine dernière sa conférence de rentrée. Selon Marc Jalabert, directeur de la division grand public, le Nokia 520 se situe ainsi « dans le top 3 des smartphones les plus vendus en France sur les trois derniers mois« . Et plus généralement, MS annonce une augmentation de 7,4 % de parts de marchés en 8 mois pour Windows Phone 8 sur le territoire hexagonal ; selon la dernière étude, on se trouve plutôt sur des parts de marché de 10,8 %, soit 5,2 % de plus qu’au troisième trimestre 2012.

La suite devrait également être en faveur de Nokia, dont le rachat par Microsoft ne demande plus qu’à être finalisé, puisque l’on attend la sortie de la première phablette de la marque, mais aussi d’une tablette aux couleurs du Finlandais. Sa stratégie de positionnement sur les différentes gammes de prix du marché devrait également déboucher sur de nouveaux appareils d’entrée de gamme, les plus à même de séduire les abonnés à des formules sans engagement.