Une vulnérabilité découverte dans l’application Bing pour Android permet à des hackers malveillants de prendre le contrôle de smartphones équipés de l’app, sur lesquels ils peuvent alors installer des applications de leur choix. Techlook a ainsi fait la démonstration de la faille touchant cette application développée par Microsoft. Cela fait quelques jours que l’information est

Lire la suite sur FrAndroid