La célèbre suite bureautique de Microsoft, Office, va faire son arrivée chez un de ses concurrents : Apple. On le voyait venir, les iPad pourront donc utiliser des logiciels tels que Word, Excel ou PowerPoint. 

office

Les choses bougent chez Microsoft, et la tendance n’est plus à l’autarcie. On le remarque aussi chez d’autres constructeurs ou développeurs. Pour réussir, il faut conquérir, et ce sans forcément attendre que le consommateur fasse le premier pas. Chez Microsoft, cette tendance est couplée à des changements profonds au sein de l’entreprise. La semaine dernière, nous évoquions l’avenir indécis de Steve Ballmer depuis sa démission du poste de directeur général. Et difficile d’oublier Bill Gates, qui a également démissionné du poste de Président du Conseil d’Administration. Voila, entre autre chose, pourquoi certains y voient la nouvelle stratégie de la firme correspondant à l’arrivée de Satya Nadella au poste de CEO. Peut-être.

En terme d’ouverture, Microsoft joue bizarrement. La firme rechigne à voir Windows Phone installé en double OS sur un appareil, mais vient de rendre disponible sa suite Office (Word, Excel, Powerpoint) aux utilisateurs d’Android et d’iOS. Nadella a tout simplement expliqué : « Nous sommes déterminés à faire fonctionner nos applications sur toutes les plateformes ». Il faut dire que Office est un véritable dinosaure dans le monde des logiciels, puisqu’il a vu le jour en 1989. Et il connait toujours un certain succès, même si Google et son Drive grignotent de plus en plus parts de marché. Cette annonce s’est faite hier, avec la présentation de cette version. On peut donc dès maintenant trouver les logiciels de Microsoft sur le Play Store pour nos appareils Android, et ce, sans débourser un centime. Cependant, si le téléchargement s’avère gratuit, il faudra tout de même se connecter avec un compte Office 365 pour pouvoir créer, modifier ou partager des documents. Du coup, est-ce réellement une ouverture ?