Microsoft vient de retirer de son portail de téléchargement une demi-douzaine de fausses applications signées par un faux compte Google. Ces dernières proposaient de payer 2 dollars pour avoir accès à des services tels que Gmail, Google + ou encore Hangouts.

fausses applications google windowsphone

Payer pour avoir accès à Hangouts, Google Voice, Google Search, Google+, Google Maps ou encore Gmail, c’est ce que proposait la fausse entreprise « Google, Inc. » sur le Windows Phone Store. En soi, il n’est pas illégal de proposer des applications payantes faisant peu ou prou le même boulot que les applications de Google, sous la forme de clients. Mais prendre le nom de « Google, Inc » sur la boutique en ligne de Microsoft est une violation de la propriété intellectuelle. Dont acte, Microsoft a bouté le développeur indélicat de sa boutique et a supprimé ses applications dans la foulée. Rappelons au passage que l’unique application développée réellement par Google sur le Windows Phone Store est l’application Recherche Google qui permet de faire des recherches sur Internet grâce à la voix. Une application qui est d’ailleurs signée « Google Inc. » sans aucune virgule. Un autre service Google est présent sur le Windows Phone Store : l’app YouTube, éditée par Microsoft, et qui, faute de terrain d’accord trouvé entre Redmond et Mountain View, prend la forme d’un simple renvoi vers la version web mobile du site de streaming.

Il semble toutefois que Google désire bientôt porter Chrome sur Windows Phone. Selon le site américain Winbeta, un développeur de Chrome aurait ré-ouvert le ticket concernant le portage de Chrome sur la plateforme mobile de Microsoft. Ce qui signifie que Google envisagerait de travailler sur le sujet mais s’abstient bien de donner la moindre date de sortie ni même d’officialiser la chose. Si c’est le cas, cela porterait le nombre d’application officielle de Google sur la boutique de Microsoft à deux. Les choses avancent doucement, mais elles avancent.