Microsoft réitère sa promesse de proposer, avec Windows 10, un tout nouveau navigateur moderne en annonçant la prise en charge de plusieurs technologies populaires sur le web.

ie babylon js

intégration de technologie populaire

Project Spartan a eu le droit à une annonce et une démo exclusive du support de WebAudio aux Microsoft Techdays 2014 la semaine dernière, lors de la première plénière assurée par David Rousset, Senior Program Manager et David Catuhe, Principal Program Manager chez Microsoft, et qui travaille justement à Redmond sur le projet Spartan. Cette technologie permet une gestion du son par le site web bien plus avancée que ce qui était proposé par le W3C jusqu’à présent. WebAudio prend notamment en charge la gestion de chaque nœud du flux audio, ce qui va permettre d’assurer des traitements sur le signal entre sa source et la sortie audio de l’utilisateur. WebAudio permet également une gestion de la spatialisation du son particulièrement utile dans les jeux en 3D.

Plus important encore, et signe que Microsoft ne veut pas simplement rattraper la concurrence, project Spartan sera le premier navigateur à prendre entièrement en charge ECMAScript6. ECMAScript est un langage de programmation standardisé dont l’implémentation la plus célèbre s’appelle JavaScript. Prendre en charge cette norme est donc essentiel pour un navigateur. Un site internet rend compte du taux d’implémentation de cette norme par les navigateurs. On peut noter sur ce site qu’Internet Explorer Technical Preview domine déjà la course. Cette version disponible sur Windows 10 utilise déjà le moteur de Spartan. Il convient de noter que le site ne prend pas en compte la qualité de l’implémentation, mais seulement son existence.

Un partenariat avec Mozilla

Dernière nouvelle annoncée sur le blog de l’équipe, le moteur Chakra intégrera la prise en charge d’asm.js, une technologie poussée par Mozilla. Ce projet permet d’augmenter les performances des applications web dans le but de les rapprocher des performances d’applications natives en le traduisant en langage natif (C/C++) tout en garantissant une inter-opérabilité, car il repose sur un sous-ensemble de JavaScript. L’intégration d’asm.js faisait partie du top 10 des demandes des développeurs web à l’équipe de Microsoft.

Des recrutements clé

Heilmann et aarongustafson3

L’équipe Internet Explorer Plateform en charge des moteurs Trident et Edge ont réussi récemment à débaucher deux personnages importants dans le milieu. D’abord, Christian Heilmann qui devient « Senior Program Manager, Developer Experience and Evangelism » : il travaillera donc aux côtés des développeurs web. Anciennement chez Yahoo pendant 3 ans puis Mozilla pendant 4 ans, le monsieur est une pointure et milite depuis longtemps pour les standards et l’ouverture du Web. Il a d’ailleurs longtemps critiqué l’approche de Microsoft concernant ces technologies ouvertes. Cette embauche devrait réconforter la communauté des développeurs web qui auront un interlocuteur connu devant eux.

Deuxième recrutement important, Aaron Gustafson qui rejoint l’équipe pour lui aussi devenir « Senior Program Manager, Developer Experience and Evangelism ». Il décrit son emploi comme étant un moyen d’aider à faire que le Web fonctionne pour tout le monde en poussant l’inter-opérabilité, l’accessibilité et la standardisation. Ce qu’il fait d’ailleurs activement puisqu’il est également « Invited Expert » au W3C, l’organisme qui se charge de la standardisation de beaucoup de technologies utilisées sur le Web comme le HTML, le XML ou le PNG.

Microsoft fait depuis plusieurs mois la promotion de l’interopérabilité, de l’ouverture et du logiciel libre et la société semble mettre les moyens pour joindre l’acte à la parole.