Microsoft a confirmé qu’une nouvelle build de Windows 10 mobile était actuellement testée en interne et était prête être proposé aux Windows Insiders, l’occasion de revenir sur le processus de certification des builds de Windows 10.

Windows 10 rings

Une histoire de boucle

Il est intéressant de comprendre la façon dont Microsoft choisit de proposer une nouvelle build aux membres du programme Insider, car cette méthode devrait perdurer même après la sortie commerciale du système pour proposer les mises à jour en avance aux insiders.

Chaque jour, une nouvelle build est automatiquement compilée avec les dernières modifications des développeurs puis quelques membres de l’équipe OSG (pour Operating System Group) l’installent et la testent. Si la build est conforme aux attentes, elle est ensuite déployée chez plus d’employés de l’équipe. À nouveau si la build est jugée suffisamment stable, elle est alors proposée à l’ensemble des employés de Microsoft. Enfin si les retours de ces tests sont positifs, la build candidate peut être proposée aux membres du programme Insider ayant choisi la boucle rapide, puis aux membres de la boucle lente. Après la sortie commerciale de Windows 10, on imagine que la build sera ensuite proposée en mise à jour au grand public comme c’est aujourd’hui le cas avec les mises à jour de la Xbox One par exemple.

Le délai entre le déploiement de la build dans la première boucle « Canary » et son arrivée dans le programme Insider est variable, mais est estimé entre une et deux semaines. C’est grâce à ce procédé de validation par étape, que Microsoft est en mesure de communiquer sur certains problèmes connus, et de la méthode pour les corriger, lorsqu’il propose une build aux Insiders.

Une nouvelle build cette semaine ?

La build 10080 de Windows 10 mobile est donc actuellement en test dans la boucle « Microsoft » et si les employés valident la stabilité de cette version, elle devrait être proposée dans la semaine aux Windows Insiders qui ont choisi l’option rapide.

Officiellement, on ne sait pas encore ce qu’apportera cette build hormis qu’elle sera compatible avec tous les Lumia, même les Lumia 640 XL, Icon et 930 qui avaient été laissé de côté lors de la sortie de la précédente build. Les applications de la suite Office devrait également être de la partie, en versions universelles, puisqu’elles étaient promises avant la fin du mois d’avril.